Rétrospective 2016

AVANT Les mens in black du SCJ!

Revivez toutes nos tribulations intra- ou extracalcaires sur cette page.

Tout sur Rétrospective 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008
 

Décembre:

26-29 décembre: Traditionnelle franche-sortie en Comté, gîte de Nans-sous-Sainte-Anne (Wendy, Sab, Andreas, Julien, Louis, PX)
Lundi 26 : déplacement GC – NSA, par groupes de deux. La chapelle de Rémonot  étant fermée, nous ne nous y arrêtons pas. Après quelques courses en cours de route (photo 1) nous prenons possession du gite. Puis quelqu’un propose d’aller faire un peu de spéléo, ce qui finalement n’est pas une mauvaise idée. Direction Gouffre des Ordons à Montrond-le-Château. Devant l’entrée ça commence par le clou du spectacle, ce qui est plutôt inhabituel, grâce à Louis qui nous fait une démonstration de salto vrillé latéral du plus bel effet avec ses pompes de danseuses de cabaret qu’il nous avait habilement cachées sous les feuilles humides du sous-bois.. (photo 2 et 3). La suite ne présentant plus vraiment d’intérêt (photo 4 et 5), nous retournons au logis pour faire honneur aux filets mignons flambés à l’Armagnac du PX. Après quelques chibres, match et rebours nous rejoignons les dortoirs, par groupes de deux.
Mardi 27 : bravant les interdits (photo 6), l’équipe moins Louis qui soigne ses courbatures s’autorise une escapade au fond du méandre de la Baume Ste Anne, classique parmi les classiques du Pays du Lison. La traversée du lac sur tyrolienne se fait à nos risques et périls, qui ne sont pas de vains mots vu l’état de décomposition du mousqueton auquel ont été confiées nos vies.. (photo 7 et 8). Le méandre qui suit où coule un joli ruisseau (photo 9) mérite toutefois le détour, même si les filles doivent y tremper leurs petites culottes (photo 10). Sortie de jour à la nuit tombante (photo 11). La véritable déculottée est cependant subie plus tard par les mecs au terme d’une partie de Monopoly sans pitié remportée par Wendy et Sab, liguées pour l’occasion contre c’te bande de machos, mis à part Andreas qui reste « imbranlable » (terme de géologue signifiant de marbre).
Mercredi 28 : avec le retour de Louis aux affaires, c’est au tour de Sab de se coller la garde du gite, bien emmitouflée dans son duvet avec des barbelés dans la tête comme elle le dit si bien lorsque la grippe vous tenaille. Pour les valides petite escapade au Gouffre de Vau (photos 12 et 13), situé à mi-chemin entre Nans-sous-Ste Anne et Salin où se trouve le seul bistrot ouvert à des lieues à la ronde. Le soir, revanche au Monopoly. A noter qu’Andreas commence à céder du terrain (au propre et au figuré) devant les généreuses avances pécuniaires de PX.
Jeudi 29 : poutze du gite et retour, toujours sous un soleil radieux. La chapelle de Rémonot étant complète, nous ne nous y arrêtons pas. Arrêt pipi à Chaux-de-Fonds et terminus aux Grands-Champs pour la répartition du solde des vivres et rangement du matériel. La dernière image est offerte par l'archiviste.
1. Sortie de la supérette2. Maîtrise de l'équilibre3. Vaut mieux en rigoler4. Pile d'assiettes (à relaver plus tard)5. Femmes fatales6. Entrée très engageante de la Baume Ste Anne7. Tyrolienne sur corde..8. Corde sur mousqueton (qui tient pas habitude)9. Dans la galerie active10. Mais à quoi pense-t-elle ?11. Entrée de la Baume vue de la sortie12. Manque sur la photo : Gladje13. Gouffre de VauEt en bonus la photo de famille
 
 
Jeudi 29: Milandre (Pascal, Romane, Patrick, Olivier pour la traversée et les 7 Bauds Pour la Grande Cascade)
Le tout sous le soleil d'Ajoie. Grillades en fin de journée.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_DSCN1259.JPG
19-22 décembre : camp d'explorations spéléologiques (Wendy, Julien, Mat)
lundi 19: Pour tenter d'influencer notre destin (qui s'annonce vide de succès...) nous partons pour une journée sur le lapiaz du Hohlaub sans affaires de spéléo, avec seulement un matos topo. Après avoir exploré et topographié une grotte de 30m de développement, nos pérégrinations nous amènent devant une entrée souffleuse très prometteuse. Seulement, il nous manque un petit nécessaire de désob, il faudra revenir.
mardi 20: On remonte les 600m de dénivelé avec tout notre commerce et, après maintes heures de creusage, force est de constater que ça ne passera pas comme ça. Encore quelques rappels en falaise pour voir quelques porches "une belle gueule mais ça va pas bien loin" et c'est l'heure de redescendre pour aller rassembler le matériel pour notre prochaine étape, dans l'ordre:
  • passer boire un café chez Christian Wütrich à Langnau, pour discuter des grottes trouvées à l'époque sur le Hohlaub
  • s'arrêter chez Florian à Berne pour emprunter son exploseur à pailles
  • s'arrêter chez Damien pour emprunter des accus supplémentaires ainsi qu'une scurion pour Wendy
  • passer chez Wendy pour prendre ses affaires de spéléo
  • et enfin se retrouver chez les Frésard pour manger une morce, commencer à préparer pour le lendemain et sombrer dans un sommeil profond
mercredi 21: dur lever à 8 heures, on finit de préparer notre commerce et on se met en route pour Lajoux. Après une longue hésitation au soleil, nous nous enfonçons dans les entrailles de la terre sur le coup des 11h. Nous prenons un agréable bain de boue et rejoignons notre zone de travail. Tout fonctionne selon les standards à cet endroit, c'est à dire que l'exploseur lâche dès le 1er tir, ensuite les pailles ne partent que pièce par pièce, il faut déblayer la boue liquide qui s'est accumulée à la sortie du siphon... Avec un acharnement propre à ces lieux, nous avançons tout de même de 2m dans la faille terminale. La suite n'est pas pour aujourd'hui, nous voyons que ça reste étroit sur au moins une dizaine de mètres... Sortie du trou aux alentours d'1h30 du matin.
jeudi 22: "le réveil de la courbature" C'est avec grand peine que nous remettons en route nos corps éprouvés par les 3 précédents jours.On lave notre matos aux grands-champs et décidons à l'unanimité de mettre un terme à notre camp d'explorations que nous aurions tout à fait pu rebaptiser camp de  désobstructions!
Un jour c'est sûr, ça va passer!
Samedi 10 : Grotte de la Combe aux Chats, Rebeuvelier (une bonne trentaine de St-Nicolas, grands et petits, et même très petits)
Tradionnelle soirée alimentée de plusieurs kilos de spaghetti, arrosés de bolo, à la mode Cédric (l'un a fait la sauce et l'autre cuit les pâtes).
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_IMG_3848.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_IMG_3849.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_IMG_3852.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_DSC_0030L.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Charentais_15355728_1176756455734294_5977337645917540870_n.jpg
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Charentais_15326391_1176756409067632_7938526969300082488_n.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Charentais_15338688_1176756412400965_3129270716311227060_n.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Charentais_15391189_1176756405734299_2280571659985981547_n.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Charentais_15442358_1176756459067627_954673951686933122_n.jpg
Jeudi 8 : Les Grands-Champs (Christøphe, Julien, Wendy, Daniel, CédricC, PX)
Christophe Meyer présente son projet de documentaire sur Milandre, même type que celui du Creugenat qui a rencontré tant de succès dans la région. Les souvenirs de Pierrot sur la découverte du réseau seront le fil rouge du film d'une durée de 26'. Des acteurs pour la partie historique et la partie moderne sont recherchés. Enthousiame général agrémenté d'un repas à la PX. Affaire à suivre donc !

Samedi 3: Le Creux d'Entier (Andréas, Pierre et Ghislaine)
Pierre, Ghislaine et moi nous avons équiper les puit du Creux d`Entier.
Deuxième / troisième puit: Avec un corde de Pierre, (cette corde est un don) dans la vire nous avons fait deux nouveau amarrages.
Vire après le  troisième puit: Avec un corde de Andreas, puit des balois: la longeur de la corde (env. 45m) du SCJ est la limit, en besoin un corde de env. 50m.
La prochain fois nous allons équiper de la manière suivante: en. 5-10m corde pour la descente aux début du puit, après avec la corde 45m du SCJ.
Après le puit du balois nous avons remplacer la vieille corde a là montée avec un corde de Andreas. Ici nous avons fait deux nouveau amarrages.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Lajoux_IMG_3832a.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Lajoux_IMG_3833a.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Lajoux_IMG_3835a.jpg
Jeudi 1: Les Grands-Champs (Des crèpes, quelques spéléos et peux de Vouivres)
Soirée crèpes et hivernage des bancs bien au chaud

Novembre:

Jeudi 24: Extra-muros au Maira (Les frères Meury, Daniel, CédricC, Titi, Julien, Eddy et Eddy 2, Pascal)
Pendant que les uns refont le monde autour d'une fondue chinoise, le roi de la serrure s'affaire aux portes d'entrées. 
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_CoursExtraScolaire_DSCN0829.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_CoursExtraScolaire_DSCN0832.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_CoursExtraScolaire_DSCN0833.JPG

Dimanche 13: Grotte aux Chats, Rebeuvelier (Andreas, Julien, Les Cerf au complet, PX)
Pique-nique dans le vaste abri-sous-roche logé au fond de la petite reculée de la Combe aux Chats. Parfait pour accueillir les nombreux St- et Ste- Nicolas le 10 décembre prochain. Faire du bois dès l'après-midi et chaîner s'il y a plus d'un mètre de neige. Andreas prend sa tronçonneuse de combat, modèle M-Parc. Une invitation suivra.
b_180_140_16777215_00_images_IMG_3797.JPGb_180_140_16777215_00_images_IMG_3798.JPG

Dimanche 6: Creux Peugier (Pascal et trois spéléos du Haut-Doubs)
Deuxième sortie d'automne spéléo des ESSES au Creux Peugier. 10° sous terre contre 0° au-dessus.
Quelques photos par ici

Samedi 5: Grande Baume du Risoux (Damien et quelques spéléos Romands; JP et Marianne Scheuner, Ludo, Dr.Perrin, Denis M., Maillefer, Sébastien, Amandine, Daniel, Denis Favre et fiston, Patrick D. et j'en oublie)
Séance de creuse perdue dans la forêt du Petit Risoux. Descente au fond de l'impressionnant P.45 avec la grue des Scheuner. Celle-ci extraient également les trois bidons de 200ltr. servant de benne à déblais. Ce même jour, découverte d'un passage menant après 5-6m au sommet d'un P35. Pas descendu faute de corde... s'ont de la veine dans cette région... Cette désobe devrait permettre de rejoindre le réseau des Fées situé à quelques 800m à vol d'oiseau et environ 200m plus bas.

Le camp de surfaceb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_BaumeRisoux_002.jpgLes campeurs heureux de la 1ère!La cage à VermicellesSuite vers l'inconnue

 

Samedi 5: Rochers Bacon (Andreas, DenisP, Pierrot, Jean, CédricC, le "Hans", Martine, PX)
Levé topo de la "galerie des mineurs" et discussions sur la façon de vider la salle de stockage. Après débouchage de plusieurs flacons d'origines diverses, il est décidé que remonter les déblais était la meilleure manière de ne pas reboucher le fond. Débat animé sur les 40.0 m de distance atteinte depuis le pied de l'échelle du puits jusqu'au front de taille + les 3 m de première (voir dernier creusage), dans la même direction que l'axe de la table de la cabane, tout un symbole.. Ensuite PX fait visiter les Blanches au "Hans"; le siphon est en bas. 

Mardi 1er: grotte de Pleigne ("de la Roche de la Femme") (Andreas, Martine, PX)
Un peu de photos, un peu de topo, et beaucoup de soleil à la sortie. Ensuite reconnaissance de la grotte de Chaumont entre Courroux et Vicques en vue de la St-Nicolas : jolie, spacieuse, mais accès et parking limité
Abris-sous-roche de Chaumont (Courroux)Abris-sous-roche de Chaumont (Courroux)


Octobre:

Samedi 29: Rocher Bacon (CédricC, Guillaume, Daniel, PXM, Valérie, Pascal et Patrick du Haut-Rhin)
Première journée de creusage avec deux mètres de déblayage et 3 mètres de première pour PX. Fondue à l'ail à midi préparé avec soins par Daniel. La salle de stockage est plaine. Prochaine journée le samedi 5 novembre à 9 heures 30 sur place, le tout emmené par PXM.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_CAF-Dijon_DSCN0672.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_CAF-Dijon_DSCN0679.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_CAF-Dijon_DSCN0680.JPG

Jeudi 27: Le Rocher Bacon (CédricC, Daniel, Andréas, PXM et Pascal)
Soirée extra-muros des plus calme. Mais là, pas besoin d'attendre désépérement une clé pour ce mettre au chaud. Peut-être notre nouveau lieu de rendez-vous pour une partie des jeudis 2017. (En discution).
Préparation pour la première journée de creusage ce samedi. 
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_CAF-Dijon_DSCN0657.JPG

Dimanche 23: Holaub (le Raf, le Marc et le Mat)
L'étau se resserre sur les amis des points d'interrogation. Il ne reste désormais plus qu'une branche arrêt sur rien... Suite à une exploration en règle (avec topo et tout le tsoin tsoin), nos bottes se posent délicatement sur ce qui semble être le fond du puits, le laser du disto effleure en douceur la roche et miracle, le pda rend instantanément le verdict: 570m de développement pour -180 de profondeur! Les cailloux prennent égoistement de l'avance sur les explorateurs et s'en vont ricocher dans de vastes puits... pour le prochain prochain épisode, rendez-vous samedi!

Dimanche 16: Château de La Roche (Daniel, Pascal et 3 membres de la FFCAM Pontarlier)
Les 1,600 km. de galeries avalés en 1 heures 30. Pour le retour, c'était le même temps.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_14650337_979307425548981_4446106937798180475_n.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_14702440_10207739989922996_4849625509773168896_n.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_14713534_979307422215648_8958150232875914640_n.jpg

Jeudi 13: Grands-Champs (CédricB, CédricC, Viorica et Armelle, Guillaume, Daniel, PX)
Plusieurs sujets sur la table accompagnés d'une marmite de soupe à la courge. Info de Pierrot : la vieille génératrice 380V/5kW doit être réparée pour la somme de Fr. 700 à 900.-; cet investissement vaut-il la peine, en regard de l'achat d'une neuve ? Changement des cylindres à Milandre: c'est en route. St-Nicolas: on a le cuisinier, pour le site on s'achemine vers Rebeuvelier ou Vicques, et la date est fixée au samedi 10 décembre. On cherche encore un lieu pour le prochain extra-muros le jeudi 27 oct. ?!

Jeudi 6: Grands-Champs (..)
Un seul membre, barbu, dont on taira le nom, pour chauffer la maison et à qui on n'avait jamais fait ce coup-là !!

Samedi 1er: Le Maira (CédricC, Andreas, Daniel, PX)
On reprend les mêmes pour quelques menus travaux à la cabane. Escaliers rutilants (et solide, surtout !) où il ne manque que le tapis rouge pour y faire poser les stars, piquets de clôture coupés au cordeau et broussaille parti en fumée. Et à défaut de participer au concours de la plus belle toison du Syndicat Ovin qui se déroule chez les Pape, on se tire quelques bières et moûts de pomme au milieu d'une foule bruyante d'éléveurs de la plus belle race brune du Jura...
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_DSC_3654.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_IMG-20161001-WA0000.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_DSC_3650.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_161004-Flyers-75me.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_DSC_3659.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_DSC_3658.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_DSC_3657.jpg


Septembre:

Jeudi 29: Grands-Champs (seul. 4 membres)
Mais assez pour former une équipe de choc pour aller bricoler samedi prochain à la cabane du Maira et représenter dignement le club au 75ème anniversaire du Syndicat Ovin de la Milandrine et du reste de l'Ajoie.. à l'heure de l'apéro.

Dimanche 25: Rouge-Eau (JL)
Pour cette dernière occasion de pousser plus loin le creusage au fond du Grand-Jour, nous ne manquons pas à la pelle et extrayons 40-50 seilles du fond du bouchon, jusqu'à ce que le taux de CO2 commence à affoler les compteurs, moment où nous décidons de ressortir de la galerie pour prendre une grande bouffée d'air frais (ça pue l'oxygène ici!!). Constat : le stockage des déblais est très complexe, mais la crue à tendance à purger la galerie de ses déblais, donc vivement la prochaine. Pour la suite, l'idéal serait de trouver 1 ou 2 maillon supplémentaire à la chaîne... et un ventilateur.

Dimanche 25: Creux d'Entier (Hélène, Julie, Patrick, Andreas, PX)
Balade d'agrément dans les puits avec pique-nique sur la Place des Philosophes au fond du Métro. Ce qui ne nous a pas empêché d'aider (chic type cet Andrea !) deux jeunes du Spéléo-Club (censuré) qui peinait à ressortir avec leurs lourds kits de cordes neuves pétantes orange fluo.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_IMG_3655.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_IMG_3646.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_DSC_0008.jpg
Et toutes les photos de Patrick

Samedi 24: Bois-Rebetez (des creuseurs en sous-effectif)
Le fameux 12h de creusage ne semble pas rencontrer un succès affolant au sein des troupes, pourtant, aidés par une détermination dépassant toute commune mesure, 101 bennes sont extraites du fond du puits par seulement 6 creuseurs!! le tout pendant environ 11h d'opération continue. Puis soirée aux GC avec l'équipe Milandrine.

Samedi 24: Milandrine (Hélène, Julie et Patrick pour les alsaciens, Claude et Célia pour les cousines valaisannes, Juliane la boncourtoise, Sab, Andreas et PX pour le SCJ)
Tout commence vendredi soir aux Grands-Champs pour une bonne partie de ce petit monde par des retrouvailles qui se prolongent jusqu'à quelques heures du réveil qui, ce n'est pas la coutume de la maison, entame une bonne partie de la matinée. Avec une excuse de poids, un participant strasbourgeois manque à l'appel, participant que l'on ne verra jamais d'ailleurs. Après les préparatifs d'usage à la cabane du Maira, direction la grotte touristique, attention, à pied et en néoprène sous un soleil radieux que l'on pourrait qualifier de plomb. Et fait historique dans la longue tradition machiste des milandrologues, l'équipage compte deux fois plus de filles que de mecs, six contre trois pour être précis. A l'arrivée et pour reprendre le souffle, photo sur une vénérable machine de chantier où pose fièrement le président entouré de ses demoiselles.. un premier cliché pour le futur calendrier SCJ 2017 sans nul doute !
La traversée, avec un tout petit débit de 16 l/s à l'amont et à peine plus de 1 % de CO2, rend compte une fois de plus de la variété des paysages qu'offre la rivière souterraine et que découvre la joyeuse équipe pour la plupart d'entre eux. Il est aussi l'occasion de rappeler avec insistance aux plus jeunes la nécessité de maintenir la tradition orale qui relate l'histoire des découvreurs de la grotte, comme celle du trio marchant bras dessus bras dessous lors de la découverte de la Galerie du 11 Septembre, ou l'origine du nom de la Source rouge, et bien d'autres anecdotes encore.
Enchanté de cette escapade aquatique d'environ 5 heures, l'équipe prend ensuite le chemin du gite où les attend le Crémant d'Alsace et la râclette organisée par les creuseurs des Bois Rebetez.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_DSC_0003.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_DSC_0004.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_DSC_0005.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_IMG_3618.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_IMG_3621.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_IMG_3630.jpgMais que fait la Sab ..?b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_IMG_3636.jpg

Jeudi 22: Chez Pierrot à Courroux (une douzaine de clubistes)
Soirée grillades tout en causant de moteurs pour les uns et d'Amérique du sud pour les autres. A chacun ses passions.

Vendredi 16: Plongée au S3 des Blanches-Fontaines (Pierrot en observateur attentif, DenisR, Guillaume, CédricB, Louis, Julien, Damien, Valé, Wendy, Eddie, AlainP, PX et les plongeurs Christophe Rognon et Didier Lamirault)
Dans le désordre : un bus bourré de matériel, 2 plongeurs, des cables électriques, un gros saladier de spagh, une fin de nuit au clair de lune, des porteurs à 4 pattes, un pneu crevé, des bières (évidemment !), 10 kits de matériel de plongée, une double génératrice, une ligne de tir d'Ariane marquée sur 120 m, des spéléos enthousiastes et un coup de mine. Et tout cela pour quoi ? Une trémie bloquant le passage des plongeurs dans les premiers mètres du S3... Retrouvez tout cela dans le bon ordre dans le prochain Jura Souterrain. Et le résultat du minage lors du prochain étiage.
Quelques images tirées de l'aventure.

Mercredi 14: Back to Lajoux (la génération Y)
Nous marchons dans les traces (et sur les marches) de la génération X du SCJ en ce mercredi de vacances, en tentant une incursion dans le désormais légendaire gouffre de Lajoux. Comme les rumeurs qui circulaient au sujet de la fameuse faille terminale étaient quasi-schyzophréniques, tantôt martelant que c'était là le seul et unique moyen d'accéder au collecteur, tantôt s'exclamant que c'était l'endroit où aller creuser pour se dégoûter instantanément de la spéléo, nous décidons d'en avoir le cœur net en s'y rendant de ce pas.
Descente des puits ? Faaacile !
Descente du méandre ? Sale, humide, mais avec un seul kit, tranquille. Le fond est atteint en environ 1:20 avec une pause philosophique de 10 min à mi-méandre.
La faille terminale ? Waouw, c'est propre, le passage est ouvert, y a même un courant d'air, suffit de pailler un peu la chose!
Tirer des cailloux ? Facile puis de plus en plus dur... Cette opération sera pratiquée durant environ 2h à haute intensité.
Remonter l'Anus du Troll, la lucarne au-dessus de la faille ? Difficile, incontestablement.
Atteindre le plafond de la salle ? Impossible. Pourtant, vu les traces, il semblerait qu'un spéléo capable de défier les lois de la gravité l'aie fait avant nous!!
Chauffer un plat de Spicy Bean&Pasta au moyen d'un système de chaufferette révolutionnaire ? Impossible, mais froid, ça reste comestible.
Supporter l'attente, couvert d'argile et assis dans ce méandre ? Plutôt démoralisant...
Ressortir du méandre ? la fatigue commence à se faire sentir...
Des puits ? Bon, il reste assez de jus pour sortir sur nos pattes et se délecter d'un cidre à la sortie.
Pour conclure, il semblerait bon de profiter de la voie quasi-royale ouverte par la génération nous ayant précédés, à savoir par l'installation des marches en bois, des marches en métal, minage des passages étroits dans le méandre, pour pousser encore plus à fond l'agrandissement de la faille terminale. Il faudra compter environ 8 m de tunnel rectiligne avant d'atteindre un changement de morphologie dont la nature n'est pas encore décelable...
Affaire à suivre dès que la température extérieure sera assez basse pour que le courant aspire nos gaz de minage... des paroles, des paroles...

Mardi 13: Blanches-Fontaines (Louis, Julien, PX) 
Suite pompage du 2ème siphon, après quelques considérations philosophique devant le 3ème
b_180_140_16777215_00_images_Galerie_photo_2016_Blanches_Fontaines_P9131636.jpgb_180_140_16777215_00_images_Galerie_photo_2016_Blanches_Fontaines_P9131644.jpgb_180_140_16777215_00_images_Galerie_photo_2016_Blanches_Fontaines_XZgye.jpg

Dimanche 11: Blanches-Fontaines (Louis, Eddie, PX) 
Pompage du 2ème siphon, en vue de l'opération plongée du 3ème en fin de semaine.

Samedi 3: Corvées Grands-Champs (une ribambelle de spéléos, des dames, un chien et une chiée de petites vrillettes dont il sera question tard dans la soirée) 
Galerie photos par ici
Le directeur des travaux et son chauffeur en cours d'inspection

Août:

Samedi 27: Lieu de naissance de Heidi, sur les hauteurs d'Habkern (Valé & Damien, Floppy, Raf, Miguel et Mat) 
Après l'hécatombe du weekend passé nous nous ressaisissons, retrouvons notre dignité, et poursuivons les explorations lamentablement arrêtées sur rien. Seule la forme a changé, nous sommes toujours arrêt sur rien, avec 268m de topo à dessiner... 

Vendredi 26: Nuit des Chauves-souris, St-Ursanne (Sab, Jean-Claude B., CédricC, PX et un très nombreux public) 
La colonie s'est fait attendre, mais le gâteau a vite fait oublier le peu de chyroptères. Michel Blant a été gratifié d'un gros nonos du Bois Rebetez.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_DSC_0093.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_DSC_0094.jpgPipistrelle intimidée

Jeudi 25: Point de vue de Samplain: (Les 14 grands sportifs du club)
Marche et soirée Extra-muros sous le soleil de Semplin
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P8250018.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P8250020.JPG

20-22 : Week-end Champignon (Matej à la coordination, Julien, Raf, Toun, Floppy, Louis)
Parking du Hohlaub (réseau Siebenhengste-Hohgant), retour d'expé, 17h00.
- Alors, qu'est-ce que ça a donné ?
- Pas mal de chanterelles, j'ai aussi ramassé 2-3 bolets.
- Ah cool, nous on a eu du mal à trouver les chanterelles...
- C'est sur que le potentiel de la zone est énorme!! (...)
...le voile sera levé sur cette mystérieuse sortie, ses tenants et aboutissants si bien spéléologiques que gastronomiques, disciplines allant de pair dira toute personne sachant vivre de façon convenable, au sein de l'opuscule 2016 du légendaire Jura Souterrain.

Dimanche 7: Le Maira (Famille Baud et Famille Guenot)
Grillades sous le soleil suivit d'une petite sortie spéléo au frais
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_13880306_1055336681209606_4771486522014483913_n.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_13935176_1055336667876274_7398200005655973326_n.jpg


Juillet:

Samedi 30: Milandre, initiation (Eddie, Jean-Luc, CédricC, PX)
Première sortie pour Jean-Luc, pote d'Eddie, qui découvre l'eau froide, la boue, l'escalade et l'opposition dans des conditions "extrêmes". Appréhensions vaincues avec le sourire, il reviendra !
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P7311437.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P7311439.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P7311446.jpg
 

Vendredi 22 au mardi 26: Voyage d'étude aux Pyrénées (Sab, Px)
Samedi 23: Gouffre des Charentais (Htes-Pyrénées) Accompagnés de notre guide du jour Dom Cassou, alias Manches-Courtes, nous grimpons dans le lit d'un torrent abrupt jusqu'à la porte d'entrée fermée - et pour cause ! - du fameux gouffre en cours d'exploration. Quelques petits puits plus tard nous atteignons le réseau supérieur vers -120 m. Et là, l'émerveillement tout au long de nombreuses salles reliées par des couloirs, passages bas, ponts de singe et canyons taillés au gré d'imposantes failles que nous fait découvrir les unes après les autres Dom, qui nous fait revivre en même temps la passionnante épopée de la découverte du réseau d'Ardengost auquel est rattachée le gouffre. Succession de plafonds et parois ornées de touffes d'aragonite, de concrétions couvertes de critaux, de minéralisations colorées, de "citrons" jaune pétant, de gours immaculés, de galets stratifiés et de figures d'érosion géométriques... Quelques photos valent mieux que de nombreux superlatifs ! Pour terminer la visite nous descendons encore jusqu'au départ du P50 arrosé, qui permet d'atteindre le réseau inférieur où les merveilles que nous venons d'admirer ne sont encore rien en comparaison des cristaux de gypse géants qu'on y trouve, selon l'expression de notre guide. Par contre la visite des secteurs inférieurs, après un bon km de méandre, nécessite plus d'une quinzaine d'heure d'explo. Le développement actuel du réseau, qui a été jonctionné par siphons avec la résurgence de la Hèche au fond du vallon d'Ardengost, fait environ 13 km, pour une dénivelée de près de 400 m.
Après 8 heures à s'en mettre "plein les yeux", nous nous retrouvons sur la place du village d'Arreau où, après plusieurs bières, Dom concède finalement à nous accompagner au bistrot pour s'en mettre "plein le ventre", terme un peu usurpé concernant Sab, car son ventre n'est jamais plein..
Que dire de plus à Dom, Sylvain et Yves, qui nous ont permis cette visite, sinon merci et que nous espérons revenir bientôt pour participer aux découvertes encore à faire !
Le village d'Ardengostb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Charentais_Capture-dcran-2016-07-31--00.29.40.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Charentais_P7231166.jpgPont de singeUn fouillis d'aragonitePhoto Dom CassouTeinté de jaune "citron"Aiguilles d'aragonite enchevêtréesEffet optique dans un gourPlancher de gours tapissé de calcite en "dents de cochon"Sol argileux après assèchement du lacFigures géométriques dans l'argile d'une paroiLe P50 (un peu) arroséb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Charentais_P7231361.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Charentais_big_artfichier_769588_4961637_201507044537488.jpg
Dimanche 24: Grotte du Mas d'Azil (Arège) Harassés par 14 h de route et 8 h d'explo, nous décidons aujourd'hui de faire une grotte "facile". Sur les indications de Dom, nous nous rendons dans l'Ariège, terre promise des grottes préhistoriques. La cavité, véritable trouée dans un massif calcaire, fait 500 m de long, que nous parcourons en.. 2 minutes. En effet, la grotte est parcourue par la rivière Arize et la Départementale D119, ce qui évite de sortir de la voiture et mettre le casque sur la tête ! Nous nous mêlons ensuite à une cohorte de touristes pour visiter la partie accessible qui se trouve au milieu de cette grotte ayant servi d'abri à l'homme depuis la nuit des temps, puis parcourons le musée de la préhistoire situé dans le petit village voisin. Ca c'est pour le côté culturel.
Pour le côté récréatif, nous franchissons le lendemain quelques vallées et cols pour se rendre aux sources naturelles d'eau chaude de Prats Balager dans les Pyrénées catalanes, où des bassins successifs font passer la température de l'eau thermale de 60°C à 30°C. A chacun son jus. Ce site, où nous plantons la tente, se trouve dans un vallon quasi perdu, parcouru par toutes sortes de personnages haut en couleur, non sans rappeler l'ambiance de camping du Paléo.
Entrée du Mas d'AzilCavité traversée par la D119Sources chaudes, desquelles on ne ressort pas volontiers..b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Charentais_P7261425.jpg

Samedi 23: Le Pichoux (Julien, Eddie, Louis + Mathias venu des hauteurs d'u)
Au programme rappel au-dessus de la Petite Chute dans les falaises. Après ~4 descentes à des endroits définis par la méthode du feeling pur, nous constatons avec désarroi l'absence de toute forme de karstification évidente dans ce coin, malgré le grondement des sources non loin accompagné par celui de motards plus sporadiquement.

Mercredi 20: Topo à Milandre (Marc L., François B., Pierre-Yves J., Cécile V., PX M.)
Les deux premiers font une traversée d'amont-aval avec un crochet par le GR pour récupérer des échantillons d'eau. Les autres se farcissent (mot approprié) quelques belles longueurs de topo à l'aval au disto-pocket, à quatre pattes dans la galerie semi-active intermédiaire bien nommée "Charlie et la Chocolaterie" pour l'occasion. Enfin, entre les paquets d'argile molle y avait quand même quelques beaux plans d'eau glacée à passer à plat ventre pour se décoller les doigts.. Et si vous trouvez un permis de conduire autrichien dans les parages, faites-le savoir à Marc L.

Week-end du 15 au 17: Réseau du Jean Bernard, France (Julien, Wendy, Adam, Marcin et une poignée de Vulcain)
Départ de Glovelier aux alentours de 17h30, plusieurs facteur incontournable ont passablement retardé le timing (achat de subsistance, €, essence,...).
Arriver au lieu de bivouac très tard (ou très tôt) puis grande théorie sur les moyens de communication et le secours  "à la française" jusque à  3h00. Après une courte nuit, un objectif nous est proposé: le minage d'un bloc dans une conduite forcée d'un amont.   Nous ferons équipe avec Adam et Marcin, 2 polonais du club de Varsovie.
Après récolte du matos technique adéquat nous voici en route pour l'entrée du "V11". La descente se déroule bien dans une large interstrate qui se progresse à pied ponctué de quelques vires. Vers -100 nous atteignons le départ de la galerie qui nous occupera la journée: le méandre des crawleurs.
La progression se fait dans un méandre d'une dizaine de mètre de haut où le passage n'est pas toujours évident à trouver. Quelques escalades et
Désescalades plus ou moins aériennes, le terminus est atteint. Je me lance dans le minage du bloc mentionnée ci-dessus. Perçage, paillage, boum, ça y est le passage est ouvert...  10 mètres plus loin le passage devient trop étroit! Caramba
Dimanche balade sur le lapiaz et retour dans nos contré respective après une bonne bière largement mérité à Samoëns!
Conclusion:
-10 m de première 
-1000 km en voiture
On essayera d'inverser la tendance la prochaine fois!

Dimanche 17: Le Mehyre au bout du suspense(Guillaume, CédricC, Louis)
La grande quête de l'incconu submentionnée continue. Un espoir sera créé par l'apparition d'une salle au bout du méandre ! Après 2 tirs et une quantité proportionnelle de contorsions invraisemblables, le passage est tout vert ! La dernière contorsion, la plus exigeante (le passage est souvent trop petit quand on arrive au bout des accus!) permet d'atteindre cette fameuse salle, qui deviendra par la même occasion le terminus officiel du Mehyre. En effet, le courant d'air, que l'on n'a pas perdu, provient d'un petit interstice entre une sorte de plafond et un imposant bouchon de blocs et d'argile (ce qui n'est pas une première) mais malheureusement l'espace manque pour le stockage des déblais... Epilogue au Grands-Champs avec la bière bien méritée.

Et voici, tadam, le croquis d'explo :

b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_mehyre1.png

 

Jeudi 14: Journée Transports Publics (Guillaume, Louis, et Wendy au grand souper)
Escapade du côté du Mehyre, par la méthode train+marche. But : faire un tir massif pour avancer dans notre quête de l'inconnu. L'objectif est atteint malgré quelques accrocs dû à des séries de parallèles de + et de -. Ensuite déplacement aux Grands-Champs pour le jeudi soir le plus jeune de l'histoire du SCJ. Workshop Démarrage de petits engins 2 temps et autres expériences d'alchimie au programme.

Mercredi 13: Grottes de Vautenaivre I & II (Daniel, Pascal et un groupe d'Enfers)
Visite en vue du PV du 8 août. Bien du monde sous terre ce soir avec une équipe des Enfers qui, par la même occasion nous ont équipés la descente du nid d'Aigle. Visite aussi pour Daniel de Vautenaivre II suivit d'une bonne pizza régénératrice du côté du Bémont.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_CoursExtraScolaire_DSCN0558.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Lajoux_13714373_10207021443119775_499620590_n.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Lajoux_13694997_10207021450439958_1955456146_n.jpg

Lundi 11: Le Mehyre // les pérégrinations du vacancier, chap. I (le susmentionné)
Petite visite du côté du Mehyre pour voir si on aurait par hasard complètement débloqué sur cette cavité il y a - déjà! - 2 ans.
Constats :
1 - la grotte est toujours aussi dégueulasse
2 - du coup, ma combi aussi
3 - la dernière sortie en date avait dû être un minage qui n'a pas été déblayé. Ainsi, le passage dans le méandre est ouvert sur 120 cm environ (est-ce nouveau?) avant d'être bloqué par un becquet rocheux sur la gauche.
4 - courant d'air : on peut constater que la buée a tendance à sortie du méandre (assez clair mais néanmoins faible) (météo : suite d'orage estival, ~22°C)
5 - La suite : le méandre continue, tourne un peu, est très étroit, tout juste assez ou pas assez grand. Rien ne semble indiquer la présence d'un P60 ni d'une rivière pour l'instant, mais le passage est là.
A prévoir incessamment sous peu :
1 - un team "minage" de 2 personnes OU un team "minage&agrandissement du passage de merde à l'entrée du méandre" de 4 personnes
2 - des grillades et autres ravitaillement du spéléo
3 - 700 m de corde (7000 si le réseau de la Foule jonctionne avec celui des Blanches-Fontaines, selon la célèbre légende)
4 - faire le permis, le vélo n'étant pas le moyen le plus adapté pour transporter le matos et circuler pendant les orages...

Jeudi 7: Gouffre de Châtelat (17 participants venus de tout le Jura et même de plus loin)
Visite du gouffre pour les 6 jeunes et pique-nique à côté de ce site qui a été de 1988 à 2002 une des désobstructions les plus spectaculaires du SCJ (rens. Jura Souterrain - Spécial Châtelat, 1993). Remontée du puits de 42 m (à peu près) chronométrée. Sur le podium :
Pascal (env. 9 min)
CédricC (8' 05'')
PX (moins de 6 min)
Records à battre largement !
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Lajoux_DSCN0495.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Lajoux_DSCN0502.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Lajoux_DSCN0503.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Lajoux_DSCN0505.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Lajoux_DSCN0507.JPG

Mardi 5: Blanches-Fontaines et Rochers Bacon (PXM, Andréas, Pascal et une bonne dizaine de raitaits importants de la région)
Visite de ce qu'on a de plus beau dans notre région karstique du Pichoux, où on n'est pas peu fier de la faire découvrir à ces temples du savoir qui sont en fait de grands modestes bourrés d'humour. Grande impression dans la mine. Apéro et quelques souvenirs offert par c'te bande de joyeux lurons. !
Déjà les photos


Juin:

Jeudi 30: Rocher de l'Aigle (Damien et Valérie, Julien et PXM, CédricC et famille, Pascal)
Soirée grillades au fin fond du Jura dans les Gorges de La Ronde
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P6300015.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P6300016.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P6301077web.jpg

Mardi 21: Cheneau de L'Envers (Cédric B., Damien, Mathieu, Cédric M.)
Soirée du solstice d'été passé dans ce cayon de Cortébert. Rdv à 18h, sortie vers 23h15, douche à 00h15. Pas si petite cette gorge, on finira au frontales... Débit d'eau sympathique!

Dimanche 19: Rocher Bacon (Daniel & Valérie pour le feu, Pascal & Danièle l'apéro, PXM pour le café et 8 curieux de par là haut)
Marche et pique aux alentours des Gorges du Pichoux. Visite de la grotte inondée jusqu'à mi-hauteur. Merci à Daniel pour le feu régénérateur.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P6190039scj.JPG

Jeudi 16: Courtételle (une bonne douzaine de spéléos)
Grillade à l'occasion de l'inauguration de l'atelier de serrurerie de Julien.

Samedi et dimanche 11 et 12: Spéléo dans une mine d'argent en Alsace (Daniel & Valérie, Cédric & Viorica, Wendy, PX et leurs hôtes du Groupe Spéléo Bas Rhin (GSBR) Julie et Valentin)
Samedi, Daniel, Valérie et PX se retrouvent pour la visite d'une sombre page d'histoire au camp de concentration nazi de Natzweiler-Struthof sur une montagne maudite près de Strassbourg. Silence. Devoir de mémoire envers les générations futures. Non sans émotion les trois excursionnistes se rendent ensuite à Molsheim où les attendent dans un bistrot réputé Julie, Aurore et leur adorable petite fille de 3 ans Lou, dont le sourire enjoué fait place à la bonne humeur pour le reste du week-end. Après le repas accueil et café chez Julie et Aurore, où Daniel et Valérie posent leur camping-car pour passer le reste de la nuit sous une pluie battante et.. bruyante ! Dimanche matin en compagnie de Julie, nous retrouvons Valentin, président du GSBR et guide du jour, puis brève escale à la boulangerie pour compléter le pique-nique. A 10h nous retrouvons les Cerf et Wendy à Ste-Marie-aux-Mines, d'où nous quittent Valérie et Viorica pour s'en aller à quelques aventures féminines dans les boutiques du Vieux Colmar. Pour les six spéléos, après avoir passé à la gendarmerie pour annoncer la sortie, direction entrée de la mine Langer Schacht par un chemin rocailleux, et début de l'aventure. Aventure dans laquelle il sera ensuite question de technique de canyoning, de cordes à utiliser dans le bon sens, de ramassage interdit de petits cailloux, mais aussi de filles à la recherche d'une certaine rue du Guidon à Colmar, d'erreur de manipulation de pistolets dans une station-service et d'entrecôtes un peu trop nerveuses... Tous les détails de la suite, de la fin et du dénouement dans le prochain Jura Souterrain.
Camp de Struthof - NatzwillerDiscussion autour de la carteAvant d'entrer par le puits supérieur, avant la pluieJulie et PX ont trouvé le filonsur la tyrolienneTu es sûr que c'est la bonne galerie Daniel ?Par où la sortie ?!Galerie d'accès inférieure. Le boisage est reconstituéSortie par l'entrée inférieure, après la pluieCheminée d'aération

Samedi 11: Le Bois-Rebetez (Julien, Valé, Damien)
Creusage sous la pluie et plus précisément sous la cascade, 16 seilles sorties en 1h45.

Dimanche 5: Holaub, zone G (Louis et les frères Frésard)
Journée marquée par une tendance au fratricide, par la fraternalité, par l'euphorie, par l'adrénaline, par la désobe... Bref, une sortie spéléo comme on les aime tant. Un article plus détaillé avec photos, topo originale et suivi de la journée minute par minute sera certainement consultable dans le prochain Jura Souterrain.


Mai:

Jeudi 26: Extra-Muros à La Grotte de La Charbonnière (15 curieux visiteurs du SCJ)
Après le regroupement à Soyhières pour le covoiturage, Visite, sur invitation du Gérard et du Denis (Les 100.000 brouettes) de la fameuse traversée de La Charbonnière. Suivit du casse-coûte salvateur à La Villa Moine.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_DSCN0418.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_DSCN0387.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_DSCN0392.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_DSCN0403.JPG
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_DSCN0395.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_DSCN0404.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_DSCN0408.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_DSCN0425.JPG

Jeudi 26: Grotte de la Roche de la Femme, Pleigne (le photographe, le topographe, le mécanographe et le bois-sans-soif)
A chacun son taf.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_GrottePleigne01.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_GrottePleigne03.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_GrottePleigne09.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_GrottePleigne21.jpg

Samedi et dimanche 14 & 15 Pentecôte: spéléo avec les alsaciens (CédricC, PX et une bonne douzaine de spéléos du club AERE et GSBR )
Le printemps étant particulièrement pluvieux la sortie à Milandre prévue du samedi est reportée au dimanche. Nos amis vont donc passer la première journée en explo aux Narines de Boeufs, suite à quoi nous les retrouvons aux Grands-Champs pour une grande grillade party autour du feu. Températures fraîches mais chaudes conversations sur la possibilité de traverser Milandre encore en crue, suivies de quelques bières dans la ferme.. Dimanche matin, rejoint par deux nouveaux arrivants, tout le monde se retrouve à la cabane du Maira, pour commencer avec un solide pique-nique. Avec plus de 100 l/s à l'amont la traversée semble possible mais sera aquatique, ce qui est du goût de nos invités puisque ce sont des pros du canyon. Jean-Pierre hésitant en raison des quelques centaines de mètres de ramping (et Dieu sait qu'il n'a pas eu tord !), il est décidé que Cédric fera la traversée avec 8 spéléos et PX la visite amont avec J-P., son inséparable Pierrette et Julie. La suite en images et en commentaires...
Retrouvailles aux Grands-ChampsOn sourit avant le départL'ascension, heu non la pente côteL'échelle "Tricot" (référence à une sombre affaire politico mittérandienne datant de 1985, ce qui permet de rappeler que cette échelle n'est plus toute neuve)Voûte basseC'est ici que la tenue étanche est supérieure à la pontonnière..La Grande Cascade, toujours appréciée pour sa fraîcheurLa cave à vin ne passe jamais inaperçue des invitésJean-Pierre et Pierrette tout sourire (au début)Le déversoir mesure le débit de la Milandrine amont depuis 1989La Galerie des Concrétions, souvent inaperçue des spéléos remontant de l'aval (fatigue et hâte de ressortir)Extraction de J-P. par PX aidé de JulieEncore 3 marches et la délivrance.. et la bière !

Fiesta di Mamma, dimanche 8 mai (Wendy, Julien, Luis)
Pour la première fois depuis naguère, les conditions météo semblent favorables à une percée au fond de la Rouge-Eau dans l'optique de progresser de quelques mètres dans le bouchon final. Une organisation bien huilée, barrage à l'appui, nous permet de nous introduire dans le gouffre. Arrive le moment où on se remémore la présence du siphon temporaire qui prend place dans le Grand Jour de temps à autres, quand le niveau d'eau est encore un peu trop élevé... et c'est le cas aujourd'hui. Mais le siphon n'étant pas commode, il ne se borne pas à être fermé ou ouvert, et nous laisse donc devant le choix cornélien du passera, passera pas, en fonction de la motivation des protagonistes respectifs. Un dilemme est proposé : dînons avant le siphon (la bouffe porte conseil, disait l'autre), et passons ensuite, quitte à s'humidifier à 50% environ par la suite. Mais le siphon n'est pas du même avis : après dîner, le niveau a en effet, selon les témoignages, augmenté d'un bonne dizaine de centimètres, rendant forcée l'immersion quasi-totale. Devant cette situation, notre bon sens surdéveloppé nous guide naturellement vers la sortie. Petite prospection à la recherche de lapiaz et autres signes de karstification entre Bellelay et le Creux. Si on avait su, on serait rester dans les chaumières pour nous occuper de nos mères respectives en ce jour de fête.

Du Jeudi 5 au dimanche 8: Saint-Seine-l'Abbaye (Daniel, Coline, PXM, Pascal parmis 150 spéléo européens)
Rencontre annuelle des spéléos du CAF organisée par le CAF Dijon et visite de nombreuses cavités. En photos ici.
Devant l'entrée de la Combe aux PrêtresLe spéléo-secours déclenché à notre arrivée nous vole la visite de la Combe aux Prêtres !Gouffre de Soucy : Coline prête pour le P57Dans le bassin, avec l'inimitable sourire GuenotSortie au soleilEntrée de la carrière souterraine de gypse de MâlainTunnel d'accès à la minePassage obligé dans la flotteLe filon de gypse, jusqu'à 1 m d'épaisseurCristaux fibreux de gypse Le trépied girafe si pratique"Bouge plus !!" (Pascal dixit)La fondue Guenot, qui ne fait pas sourire tout le monde...Le panorama au-dessus de Baulme la Roche


Avril:

Samedi 30: Seon (AG), puis Balsthal (SO), puis Grands-Champs (Wendy, Coline, Valé, Mat, Julien, Louis, Damien, François Cannonus, Andreas, ChristianC, CédricB et son adorable ainée)
Sortie familiale avec visite de la fabrique Mammut à Seon, sous la conduite de Louis GO, puis pique-nique dans la région de Balsthal, sous la conduite de Andi GO, puis soirée pizzas sous la conduite du maître pizzaiolo PC et de son assistant Gibus
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_GV2016aWeb.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_GV2016cWeb.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_GV2016dWeb.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_GV2016eWeb.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_8932-p-1.jpg

Vendredi 29: Assemblée générale du SCJ  (tous les membres qui ont signé la liste de présence)

Jeudi 28: Grotte de Saint-Brais (Daniel, CédricC, Damien, Julien, Titi, Pascal)
Soirée extra-muros près des Grottes de Saint-Brais. Grillades pour les uns, bains de boue pour les autres.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P4280022.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P4280024.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P4280037.JPG

Mercredi 13 et samedi 16: cours extra-scolaire, Les Grands-Champs, Touki-Trou (Julien, Andreas, Cédric, Guillaume et 7 participants, Franco, Florian, Doreen, Eliah, Aidan, Timothé, Guillaume; Pascal en visite de courtoisie)
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_CoursExtraScolaire_Touki02.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_CoursExtraScolaire_Touki08.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_CoursExtraScolaire_Touki19.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_CoursExtraScolaire_Touki18.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_CoursExtraScolaire_Touki17.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_CoursExtraScolaire_Touki28.jpg

Dimanche 10: Le Maira - Milandre (Cédric CERF ma future femme Viorica et ma petite sœur Christelle)
S
ortie spéléo du dimanche.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Milandre_12963883_10207947011946154_3842373712731437697_n.jpg

Samedi 9: Le Maira - Milandre (Dès le matin, CédriC, Andréas, PXM50, Daniel38. Valérie, Damien, Julien, Eddy pour le dessert. Et Les 5 ESSES et Les 4 Papes)
Corvée pour les uns, visites pour les autres. Le tout animé par notre irremplaçable secrétaire Pascal qui a tout organisé de main de maître !
Les photos du Marcel
Et celles d'Andreas
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_IMG_2966web.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_IMG_2975web.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_IMG_2978web.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_IMG_2983web.jpg

Dimanche 3: Grotte de la Roche.., Pleigne (En haut : Julien. En bas : CédricC, PX)
Installation des échelles fixes. Gros chantier pour petit comité. Heureusement un voisin sympa nous apporte une bouteille de rosé que nous trucidons à l'apéro tout en invoquant les petits et grands faits d'armes de ses concitoyens du Haut-Plateau. Après la reprise du travail le contremaître, impatient, donne ses instructions aux deux manoyons qui triment en dessous suspendus aux échelles en cours de fixation. Beau boulot. Reste plus qu'à serrer les boulons et organiser l'inauguration.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P4030696web.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P4030698web.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P4030702web.jpg

Samed 2: Le Bois-Rebetez (Au Creusage : Damien, Cédric, Louis, Pierrot, Valé, à l'apéro : Pierre-Yves, Viorica)
Reprise en grande pompe de la saison de creusage. Le fumet délicat s'élevant du puits des Bois-Rebetez ne nous avait décidément que trop manqué. C'est donc avec une grande joie que nous remuons des troncs pourris au fond de ce puits arrosé toute la journée ! Résultat : trois tôles sont posées pour l'étayage, ~25 bennes évacuées (dont 1 évacuée tout court vers une autre benne plus grande, dans une décharge des environs). Enfin le Pierrot nous répare une prise électrique alors que d'autres se prennent des décharges, tout le monde trouve de quoi se faire plaisir au Prédame ! Sinon le collecteur s'approche à vue d'œil, dans 1m50 nous atteignons le niveau de la galerie horizontale amont. La chaîne du treuil sera-t-elle assez longue ? Rendez-vous au prochain épisode pour découvrir la vérité.


Mars:

Jeudi 24: Intramuros Grands-Champs, entraînement à la plongée (Andreas, Pascal, Daniel, Pierrot, DenisR, Wendy, les petits baigneurs Julien, Louis, PX et 3 invités MathiasK, Cyril & Ezékiel)
Pour marquer le début du printemps le jacuzzi chauffé au bois des Krause d'Under est installé au bord de la Sorne. Le remplissage des plus de 3 m3 de la piscine étant un peu lent avec le tuyau d'arrosage de la ferme, les têtes pensantes de l'opération mettent sur pied un pompage express de la Sorne grâce aux énormes ressources matérielles du club. En moins de 3 min le couplage Bertoli - grosse pompe - course de pompier permet de faire le plein d'eau fraîche, une demi remorque de bois faisant le reste question température. Vers minuit les futurs 6 rescapés de cette nuit chaude et humide peuvent enfin siéger face à face dans le bouillon, coupe de champagne à la main...
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_IMG_2895web.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_IMG_2898web.jpg

Samedi 19: Rocher Bacon (Wendy, Julien, Pierrot, PX, Cédric C., Daniel, Damien, Pierre-Yves)
Creusage au front, premier pique-nique en plein air de l'année.

Samedi 12: Grands-Champs, travaux (Cédric C., Julien, Damien, Pierrot, PX)
Construction d'échelles métalliques de qualité serrurerie Frésard pour la grotte de Pleigne, pendant que Damien ramone les conduits de fumée.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P3120555.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P3120554.JPG

Jeudi 10 Mars: Grotte des Charbonnières (GérardR, DenisR)
Un éboulement d'au moins 3 m3 s'est produit à 10 m. du fond de la galerie horizontale, nous vidangeons la première laisse d'eau et évacuons 18 brouettes sous le regard indiffèrent d'un grand murin.
 
Jeudi 10 en soirée : Extramuros ski alpin aux Prés-d'Orvin (Cédric B., Andreas, Alain P., Julien, François Cannonus, PX)
Extramuros avancé en raison des excellentes conditions d'enneigement, avec une petite croûte verglacée en sus. Suivi d'une fondue (presque) ratée autour d'un feu sous les sapins, vite oubliée grâce aux gâteries concoctées par la maman de Julien. Bougie et gâteau d'anniversaire soufflés en un rien de temps.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_OrvinExtraM.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_OrvinExtraM2.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_DSC00071web.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_DSC00073web.jpg

Février:

Samedi 13: Rocher Bacon (Cédric C., Wendy, Julien, Guillaume Damien - apès-midi DenisR., Pierrot + visite de Pascal)
On remonte les déblais jusqu'à la plate-fome. Les deux treuils sont installés le matin et repris le soir (pas de soucis pour une crue)


Janvier:

Vendredi 29 : Le Pichoux / Bouclage du dossier (Le déserteur et le vacancier, tome III)
Premier objectif : le "Trou du Déserteur". 5 min de désob, passage de l'étroiture, le méandre (h=2m, l=0.5 m) queute après environ 10 m. Toutefois, dans les plafonds et moyennant quelques contorsions, repérage d'un autre accès supérieur ! La première traversée du Pichoux (presque). L'histoire est en marche. Développement 15 m, dénivellation +4 m, situation : 100 m en contrebas du "point de vue" de Semplain, ou 150 m au-dessus du tunnel du Pichoux. Probabilité de suite : 0.4%. Topographie et fiche inventaire relevée avec discipline.
Deuxième objectif : le "Trou du Cul", nomenclature douteuse dont la responsabilité est en cours d'attribution. Un petit rappel de 3 m permet d'accéder à un méandre de h=2 m, l = 0.8 m. Ca passe facile sur 15 m, puis il faut se laisser glisser au fond du méandre, qui lui, devient bouché, pour atteindre la suite, petite galerie de 4 m, regard sur un ressaut de 5 m. Un petit passage technique permet alors d'atteindre le ressaut, très beau volume (3*5 m à sa base), complètement obstrué par des choux-fleurs. La suite fait 5 cm de diamètre environ... Pas d'air, on peut déduire que le fond du R5 se remplit à hauteur de 2 m environ. Topographie et fiche inventaire relevée avec discipline. Probabilité de suite : 0.401% Ah et situation : 100 m plus côté Berne que la Cracus. 70 m sous le pâturage de Semplain. Environ l'aplomb d'une série de sources connues des spéléologues de la région... mais 250 m plus haut. Développement env. 35 m, dén env. 11 m. Accès à la cavité impossible sans une corde pour s'aider à descendre le rappel de 3 m.
Conclusion : 1 sous-combi oubliée mène à 50 m de première dans "les" gorges...
 
Jeudi 28: Extra-muros à La Grotte aux Chèvres ( Daniel, Valérie, PXM, Julien, Louis, Andréas, Titi, Damien, CédricB, AlainP, Pascal)
Fondue ou grillades pour cette soirée romantique et enfumée. Tout ça pour remplacer la soirée ski annulée pour cause de beau tempsb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P1280011.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_P1280008.JPG
 
Jeudi 28 : Le Pichoux (Le déserteur et le vacancier, tome II)
Pour cause d'un oubli de sous-combi infortuné mais salué, changement de programme et prospection dans le Pichoux. A mettre sur le compte du déserteur : un méandre de 4 m bouché. 5 min de désob et un traitement à l'arachnophobie devraient permettre d'accéder à la suite ! A mettre sur le compte du vacancier : un méandre de 15 m, un ressaut de 3 m, un bout de nouille, 2 sangles et un régime serré devtraient permettre d'atteindre un R5 de beau diamètre !

Mercredi 27: Grotte de K(h)ao Mai Kaew cave (ko Lanta/Thailande) (DenisR, SylvieR)
Visite de cette belle cavité peu touristique accompagnée par le découvreur. Marche d'approche d'une demi-heure sur un sentier dans la foret équatoriale, rencontre d'une tribu d'une cinquantaine de petits singes. La visite de la grotte dure env. Unu heure, quelques échelles confectionnées de branches, des passerelles en bambou. De  belles galeries pouvant faire une dizaines de large sur 15 de haut, petit ramping à la sortie. Temp. Ext. 34, intérieure 30 degrés. Prix env. 10 CHF avec la lampe frontale
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_mai-khao-caves-kaew.jpeg

Mardi 26 : Naring de Boef (Le déserteur et le vacancier, tome I)
Sortie pour l'inventaire aux Narines. Mesures de pendages, visite de réseaux aux équipements parfois plutôt vétuste, et découverte du résesau Mondmilch avec un tout autre visage, je crois pas qu'on soit déjà ressortis de la Rouge-Eau dans cet état d'humidité...
 
Samedi 23: Rocher Bacon (CédricB & C., Titi, PXM & ST, Pierrot, Louis, Guillaume et Al Capone, Pascal)
Creuse, étayage, topo et découverte des Blanches-Fontaines pour les plus jeunes. bien du monde pour divers activités.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_DSC_0010.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2016_Divers_DSC_0008.JPG
 
Samedi 16: Grotte du Rocher Bacon (Cédric B., Wendy, Pierrot, Damien)
Creusage en suivant l'étayage
 
Jeudi 7: Les Grands-Champs (Le comité au complet sauf son prédicateur, DenisR, Pierrot, Alain, Daniel, Damien, Titi)
Enfin le grand retour des premiers jeudi. Fondue, grillades au feu de bois. Votation à l'unanimité d'un important crédit pour notre archiviste préféré.
 
Mercredi 6: Les Charbonnières (DenisR, Gérard)
Après vidange des deux laisses d'eau, évacuation d'une quinzaine de brouètées.