Rétrospective 2015

 

Les mens in black du SCJ!

Revivez toutes nos tribulations intra- ou extracalcaires sur cette page.

Tout sur Rétrospective 20142013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008


Décembre 2015:

Jeudi 31: Grands-Champs  (une foule estimée à 15-20 personnes selon les organisateurs)
Bonne année 2016 !!
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2728.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2727.jpg
 
26 au 30: Spéléo dans le Doubs, Villers-sur-Saulnot (45 km de Vesoul)  (les Meury, Wendy, Andreas, Julien, Louis, Eddie, Sab en visite éclair)
Accueil rustique, chaleureux et le lait de la Marguerite à 1€/3LGrotte En Versenne; en attendant que l'entrée se débouche.... il faut de la patienceRivière souterraine de Lanans : tout en oppo !En admiration devant La MéduseBrice et ColineIl a vraiment assuré !"Demi-tour, la sortie est obstruée !"Le dernier visiteur qui n'a pas retrouvé la sortieFilet mignon flambé au CogniacGants multi-usagesFruit multi-usage"Eddie a voulu voir Vesoul""Et on a vu Vesoul"On a voulu voir Star WarsEt les stars ont quitté Vesoul
 
Mercredi 30: (Bois Rebetez)  Damien, Cédric... 
(...) Jour. Les rails sont ajustés et descendus dans la foulée.
Reste plus qu'à bétonner les rails; couper, amener, poser les tôles; réparer le treuil qui est en panne et déblayer.
Grillades sous le soleil des Franches, presque divin pour un 30.12.
 
Lundi 28: Grotte de Tatevin (Rawyl, Valais)  Valé, Damien, Jérôme P., Denis M. et Stéphane
Journée forçing dans la plus sèche des sources du Loquès. Jolie marche d'approche à 1700m sous un soleil radieux.
Dans la grotte, nous réussissons à franchir le siphon (tout sec) ainsi que la trémie qui suit (1 tir et une heure de désobe).
La suite est plus compliquée, il y a un bon courant d'aire sortant de la faille qui devait nous acceuillir pour une désobe facile.
Toutefois, elle est presque totalement rebouchée par de la caillasse charrié par les crues.
Nous déblayons et agrandissons jusque vers 16h30. La suite est dessous mais le passage reste compliqué...
C'est parti !b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Tseuzier2015_002.jpgSur le barrage
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Tseuzier2015_004.jpgLa dernière côteL'entrée de Tatevin
PorcheDans la faillasseLe retour :-(
 
Jeudi 24: Trou des Mines & autres (Vallée de Joux)  Damien, Jérôme P., David Chr. et Denis M.
But de la journée: allez revoir le trou des Mines situé aux confins des forêts du Risoux (Vallée de Joux).
Le trou est retrouvé sans problème par Denis, après une exploration à l'échelle de type Martel, l'abîme est déclaré sans suite.
Dommage car le secteur est sur le bassin versant du Doubs. Suite de la prospection sur France notamment dans un gouffre poubelle.
Vers 14h retour sur sol helvète chercher une autre grotte qui restera une légende, puis grillade à la cabanne de la Turque.
 
Lundi 20: Rapport d'examination du chantier du Bez (Entrepreneurs : D. Linder, C. Baud / Examinateurs : J. Frésard, L. Stähelin)
(...)
1.1a Méthodes de travail, efficacité & rendement : La mise en place d'une seille volante a automatisé l'évacuation des déblais. Toutefois, il fut constaté que celle-ci nécessitait un certain doigté pour parvenir à un rendement optimal. L'examinateur Frésard a d'ailleurs fait les frais à plusieurs reprises des limites de l'utilisation de ce système.
(...)
2.3b Perspectives d'avenir : Les examinateurs se sont montrés divisés quand à la question de l'existence d'une suite pénétrable dans un futur proche. Selon un des membres de la Commission d'Enquête, les entrepreneurs pourraient se voir prescrire un suivi psychologique.
(...)
21.4f Sécurité des travailleurs : L'accès au chantier, rendu glissant par la présence d'une humidité relative de 99% dans les environs de la cavité, témoigne des dangers encourus par les ouvriers. L'installation d'ancrages de type GEWI pour solidifier la zone de travail est saluée par la commission d'examination.
(...)
33.8b alinéa 3 : Confort de travail & convivialité : Il a été constaté un certain laxisme naissant quand à la sacro-sainte question des grillades. Celles-ci non agendées, l'un des examinateurs a souhaité relancer le dossier un élaborant un feu. Toutefois, en lieu et en place d'encouragements, celui-ci n'a reçu que des moqueries douteuses de la part de son entourage. Par chance, la consommation de bières (en quantité limité, cf paragraphe "Sécurité des travailleurs")  a pu détendre radicalement l'atmosphère de travail.
(...)
456.44.3g : Nutrition : Un point très positif relevé par la commission d'enquête est celui de l'organisation improvisée d'un souper à base de pasta & sauce Calabrese chez un ouvrier, qui a offert un moment de détente et de convivialité à ses participants. L'usage du coffret dégustation BFM aidant, la soirée s'est terminée sur une note, nous tenons à le souligner, très positive.
Delémont, le 21.12.2015, Pour le Rapport de la Commission d'Enquête sur les Désobstruction Spéléologiques (RCEDS)
 
Samedi 19 - dimanche 20: Nuit philosophique (Wendy, Coline, Julien, PX et http://www.joystickbike.ch)
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_PC190327.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_PC190334.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_PC200336.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_PC200338.JPG

Samedi 19: Rocher Bacon (CédricC, CédricB, Titi, Julien, Pierrot, Damien, Doc, Valérie, Pascal et visite du Giambé)
12 heures de creusage transformée en 9 heures d'efforts + 3 heures de pose. Vidage complet de la salle de stockage en 40 bennes.  
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_P1060310.JPG

Mardi 15: Le Bez CédricB, Damien
Nocturne d'excavation dans le puits oblique. La dernière crue à vidangée la galerie et
le gargoulli de l'eau est à nouveau présent, c'est de bonne augure pour la suite...
 
Samedi 12: Rocher Bacon (plus ou moins dans l'ordre d'arrivée CédricB, CédricC, Wendi Titi, DamienL, PierreV, DenisR, Recrue Julien)
Tout c'est déroulé au mieux, avons bien bossé, c'est prometteur .
 
Samedi 5: Saint-Nicolas à la Grotte Saint-Nicolas (Une bonne vingtaine de spéléos motivés + Saint-Nicolas)
Belle soirée autour du feu tout en dégustant la soupe préparée avec amour par notre Saint-CédricC.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_PC050003.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_PC050011.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_PC050019.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_PC050053.JPG

b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_PC050079.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_PC050086.JPG


 

Novembre 2015:

 

Samedi 28: Pavillon du Lycée à Porrentruy, "Milandre pour les nuls", brève introduction sur la rivière souterraine de Milandre (Jean-ClaudeB, Simon Lovis, AlainP, Sab, PX et un nombreux public pas si nul que ça..)
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_nBMQIfiG_400x400.pngb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Panorama.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_DSC03917.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_R0010876.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_gaz.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_oursin.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_RIMG.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_PB250146.jpg

Samedi 28: Rocher Bacon (Damien, Andréas, CédricC, AlainP, PXM, Pascal et visite surprise du Julien)
Grande journée de creusage sans anicroches. L'après-midi, diminution des creuseurs pour cause de conférence. Pierrot peut être fier de nous. Pour la prochaine fois, essais d'excavation avec le systèmeTonneau Pascal.

Vendredi 27: Creux d'Entier: (Andréas, PX)
Visite expresse de 6 h pour ré-équiper convenablement le puits des Trois et les 2 ressauts qui le précèdent au fond du gouffre. Andreas, le "couteau suisse" du SCJ, sacrifie 7 tilcas et autant de plaquettes inox provenant de son stock de matériel high tech. Pose d'une corde SCJ de 30 m. Fond de la grotte, 7.8 °C. En ressortant, PX remarque olfactivement que la réglementation consistant à ne pas épandre du purin sur la neige est peu respectée dans le secteur. Ensuite tout s'enchaîne rapidement: retour à la fourgonnette Suzuki, -13°C, rechange, -10°C, arrivée vers 23h00 aux Rochers Bacon, -5°C, allumage du fourneau avec la technique "sans fumée" (voir photo), 650°C (foyer) et 250°C (tube de cheminée), préparation d'une soupe, 60°C, puis d'une peuffnée de spaghetti, 87°C, débouchonnage d'une bouteille de Château Neuf du Pape, 8°C, installation des couchettes, 13°C, puis repos mérité,  tout cela pour que nos chers collègues de la mine trouvent un chalet tempéré, 19°C, à leur arrivée le lendemain matin (voir ci-dessus). Ah oui, précision : Andreas inaugurait sa dernière acquisition : un pistolet-sonde températures à rayon laser, modèle à CHF 120.00 chez K. Electrinic. Indispensable pour toutes activités extérieures !

b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2605.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2609.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2615.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2618.jpg

Jeudi 26: Rocher Bacon: (Andréas, Damien, CédricC, Viorina, Denis P & R, Pierrot, PXM, Alain, Pascal, Daniel, Titi + 2 carnassiers)
Souper de rêve dans le plus beau chalet du Pichoux. Par contre, samedi prochain, c'est creusage et pain sec.

Samedi 21: Grotte du Taubenloch (CédricB, Mathieu,Julien, Wendy, Damien)
Visite de la "galerie" des cascades, cheminées remontantes proche de la surface. Cueillette de racines à son sommet, puis visite jusqu'au lac avant le siphon A50. Sortie sous la première neige de l'année. La porte fonctionne à merveille!

Vendredi 20: Creux de la Roche de la Femme, puis Rochers Bacon (CédricC, PXM, Julien)
Echelons posés et couvercle scellé par l'entreprise (ouverture avec clé carrée). Fin des levés topo, développement total près de 200 m.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_PB200142.JPG.800.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_PB200143.JPG.800.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_PB200145.JPG.800.jpg
Rochers Bacon à 17h00: sec de chez sec, silence absolu.

Samedi 21: Rochers Bacon (PXM + 2 rescapés du Bar d'Under)
A 00h00 ça crache sous la route; à 02h00 niveau 5 m sous la plate-forme; à 10h00 niveau redescendu au palier intermédiaire. Moralité : crue (entre ~ 19h00-24h00) et décrue très rapide.

Jeudi 19: Grands-Champs  (Eddie, CédricC, Viorica, Wendy, DenisR, AlainL, Pierrot, Damien, Valérie, PX)
Un peu comme la nuit des longs couteaux, celle durant laquelle tout se joue, mais bon, pas de nouvelles du plongeur Christophe Rognon. Alors on reste en stand by, mais les nouillettes à la crème champignons ont su faire passer l'insoutenable attente..

Samedi 14: Rocher Bacon (Pierrot, CédricC, Damien, PXM, DenisP, Pascal, visite du Giambé & Viorica)
Creusage intensif. Et 6 mètres de première pour le mince du club.

Jeudi 12: Blanches-Fontaines / séance aux Grands-Champs  (Damien, CédricB, Andreas / beaucoup de monde)
Visite du fond et petit minage à l'étroiture du siphon 2. Pas de gaz résiduel. Aux GC les discussions vont bon train sur la suite des opérations, plongée "touristique" (de reconnaissance) ou minage direct ?! Des plongeurs vont être contactés (réponses positives le lendemain). En attendant que cela se précise, tous à vos pics et pioches aux Rochers Bacon samedi !!
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2566.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2575.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2582.jpg

Mardi 10: Blanches-Fontaines  (DanUnder, DenisR, PX)
"Spéléos, du fond de ce trou 170 ans vous contemplent."
"Soldats, du haut de cette pyramide 40 siècles vous contemplent"b_180_140_16777215_00_images_PB100008.jpgb_180_140_16777215_00_images_PB100027.jpgb_180_140_16777215_00_images_PB100029.jpgb_180_140_16777215_00_images_PB100031.jpggalerie d'accès au 3ème siphon3ème siphon (partie sup.)

Samedi - dimanche 7-8: Blanches-Fontaines objectif 3ème siphon  (Eddie, DanUnder, Andreas, Julien, Wendy, CédricC)
Opération pompage 2ème siphon réussie ! LA VOIE EST LIBRE !!
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2526.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2532.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2540.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2545.jpgMais qui va plonger là au fond..?!

Dimanche 1er: Creux de la Roche de la Femme (Guillaume, Julien, Eddie et 2 potes, Wendy, CédricC, PX)
Toujours le même beau dimanche ensoleillé d'été indien qui nous emmène poursuivre l'explo et la topo. Au fond du petit méandre derrière l'étroiture terreuse que Julien a découvert l'autre dimanche, le même Julien réussit à franchir une nouvelle toute petite étroiture de merde, qui se révélera être une vraie foutue merde au retour, heureusement que quelques coups de cailloux ont pu avoir raison de protubérances rocheuses, sinon il ne serait pas arrivé à 2300 en caserne.. Au final 4.03 m de première. Débriefing autour d'une bière ou de quelques pizzas au Yacht à Soyhières, presque une tradition !

 


Octobre 2015:

Dimanche 25: Creux de la Roche de la Femme (Guillaume, Julien, DenisR, DanUnder, CédricC & Viorina, PX, Sampa garde l'entrée)
Par un beau dimanche ensoleillé d'été indien, toute l'équipe s'en va sous terre, qui pour topographier, qui pour explorer, qui pour gratter, ramper, se faufiler et au final trouver encore un passage donnant sur un petit méandre. Et 20 m de plus au compteur. Et il y a encore de quoi faire.. 
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_P1012091web.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_P1012087web.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_P1012099web.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_P1012100web.jpg

Samedi 24: Rochers Bacon & Blanches-Fontaines (Pierrot qui dit qu'il arrête, Guillaume, Julien, Alain Pic, Wendy, DenisR, DanUnder, visite de Mathias de Soulce, PX)
Portage de bois à la cabane dès la matinée, nettoyage du captage, posage (pour la rime) de treuil et creusage ont bien rempli la journée, à la fin de laquelle Alain et le Giz vont faire trempette dans les siphons des Blanches, presque jusqu'au 2ème. Celui qui dit qu'il arrête est satisfait. Puis les ingrédients offerts par le président font le bonheur des 5 touilleurs de chinoises qui restent, puis p'tites bières à la fête africaine à Under pour les 3 qui restent, puis après une p'tite bière pour la route chez Julien rentrée en moto pour le dernier qui reste.

Samedi et dimanche 17 et 18: Undervelier (Une bonne centaine de spéléos helvètes et plein de bénévoles motivés)
Rencontre d'automne de la SSS sous la surveillance et la bienveillance des moines de Bellelay. Ici quelques portraits pris sur le vif (trouvez l'intru..), et le lien pour la rétrospective complète en image
Père RoquetPère PètePère CevalPère Ceval 2Elle aimait un parapluie..

Samedi 10: Narines de Boeufs (Julien, Wendy, Andreas)
Raconté par Andreas Schorle
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2415.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2419.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2426.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2427.jpg

dimanche 4: Cabane du Ski-Club au Boéchet (Pascal et ses nombreux invités, du SCJ Andy, DenisR, Val, Damien, Daniel, PX)
Dégustation de la fameuse raclette des Franches-Montagnes préparée avec soin, gaz et génératrice par notre nouveau quinquagénaire de choc
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_2403.jpgb_180_140_16777215_00_images_12076143_10205229041986044_1311997546_o.jpg

Vendredi / samedi 2 / 3: Cabane du Maira, suite corvées (Julien, PX, P'tit Charles, Wendy, CédricC, Viorina, Praline, avec le précieux concours de Daniel et Joël Pape & Weidemann)
Remplacement de la clôture à génisses par une clôture à moutons flambant neuve
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Photo0213.jpgb_180_140_16777215_00_images_Photo0211.jpgb_180_140_16777215_00_images_Photo0217.jpgb_180_140_16777215_00_images_Photo0214.jpgb_180_140_16777215_00_images_Photo0216.jpgb_180_140_16777215_00_images_Photo0215.jpg


Septembre 2015:

Vendredi 25 au dimanche 27Cabane du Maira, corvées, putzer, bûcher et visite des Pape à Milandre (dans l'ordre d'arrivée : CédricB, Julien, Wendy, PX, DenisR, Andreas, CédricC (pas longtemps), ChristianCh, Val, Damien, Leica puis JoëlP avec 2 acolytes. Figurants : 1 bélier et 29 brebis)
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Maira07.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Maira06.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Maira05.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Maira02.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Maira01.jpg

Vendredi 25: La Roche de la Femme (Creux de), Pleigne (CédricC, PXM, Sampa (surveille l'entrée))
Et hop, 50 m de première en plus dans un petit méandre qu'on n'avait pas vu !
b_180_140_16777215_00_images_Galerie_photo_Pleigne_2015_P9250049.JPGb_180_140_16777215_00_images_Galerie_photo_Pleigne_2015_P9250056.JPGb_180_140_16777215_00_images_Galerie_photo_Pleigne_2015_P9250045.JPGb_180_140_16777215_00_images_Galerie_photo_Pleigne_2015_P9250047.JPG
b_180_140_16777215_00_images_Galerie_photo_Pleigne_2015_P9250091.JPGb_180_140_16777215_00_images_Galerie_photo_Pleigne_2015_P9250116.JPG

Jeudi 24: Extra-muros à La Jacoterie (Julien, Andréas, Titi, Alain, DenisR, CédricB, Pascal et PXM)
Un bon feu, des chataignes, tout pour une bonne soirée.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Muros03.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Muros01.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Muros02.jpg

Samedi 19: Nouveau trou à Pleigne (CédricC + Mme + Mlle, PX)
Au moins 100 m de première ! Il sera demandé d'aménager et sécuriser une entrée artificielle, ensuite les topographes pourront entrer en action.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_P9190117.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_P9190037.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_P9190039.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_P9190040.JPG
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_P9230119.JPG

Samedi 12: Milandre (Pascal, Andréas, CédicC et Viorica Marcel, Club Spéléo La Roche)
Traversée tout en douceur de La Milandrine pas trop fatigante vu le peu d'eau ces jours ci. Sortie de la grotte un petit peu plus pénible à cause de la famille chat qui avait eu la mauvaise idée de se promener sur la grille du puit du Maira. Donc après discussion avec les hautes sphères du club, la porte est remise en place. Fin d'après-midi autour d'un bon pique-nique tout en regardant les photos fraîchement imprimées par notre Andréas. 
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_P1060173.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_P1060174.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_P1060175.JPG
Les photos d'Andréas


Août 2015:

Samedi 29: sortie jeunesse Saulcy (12 jeunes 11-18 ans, le Maire René et 3 accompagnant(e)s, Andreas, CédricC, PX, Sampa)
09h00 cafés-croissants offerts par la commune suivi de la descente dans la Grotte de l'Ecole (26m, -15m) par groupes de 4 à l'aide d'une échelle souple. Etroiture et P4 dès l'entrée sous une plaque d'égouts, bravo les néophytes, c'était pas de la tarte ! Repas de midi à la cabane des Rochers Bacon, puis visite de la mine (part. sup.) avant de passer aux explications du système karstique des Blanches-Fontaines et pousser une petite trotte au fond du "tuyau" de la Grotte aux Moines. Trois grottes dans la même journée en short, T-shirt et casque, fallait y aller !! Fin de la journée devant la ferme à déguster la bonne eau des les Grands-Champs ou autour de quelques bières. Tout le monde repart sourire aux lèvres, avec en poche les traditionnelles photos de la journées made by Andreas.
Ici les photos d'Andréas

Jeudi 27: Le Bois Rebetez (Julien, Mat, Alle-ine, Les deux Denis, Pierrot, Pascal, Damien et Valérie, Sébastien)
Soirée extra-muros sous le soleil suivit de la lune près de la zone de creusage du Bois Rebetez.

Dimanche 16 août: sortie géo-spéléologique dans le Pichoux (Andréas, DanUnder & Sylvette, Pascal, PX et plus de 20 membres d'Under-Action)
Under-Action est une récente association regroupant des habitants de Soulces et Undervelier qui entend donner une impulsion à la vie locale et culturelle de la région (fête du village, etc.). Il était donc naturel que ses membres sachent enfin ce qui attire tant les spéléos dans la région du Pichoux, et ce qui s'y trame !
Sous la conduite de PX et en raison d'une pluie fort peu estivale, le groupe s'est d'abord rendu aux Grands-Champs pour découvrir le repère des spéléos jurassiens et assister à quelques vidéos sur les activités du club (Rochers Bacon, Derbo, Milandre). Apéro offert par l'association Under-Action. Après le pique-nique dans la grande salle et les explications sur son extraordinaire plafond, Pascal a su faire découvrir aux plus érudits le contenu de la grande bibliothèque de la grange.. Ensuite départ pour le Pichoux, où la boucle Lac Vert - Blanches-Fontaines - Rochers Bacon est interrompue par la passerelle sur la Sorne qui n'est plus franchissable. Du travail pour la société d'embellissement en perspective, qui sera épaulée par Pascal qui "nous" s'est proposé ! Enfin visite aux Rochers Bacon où le travail dans la mine est détaillé et fait l'admiration de tous, sans faire pour l'heure de nouveaux adeptes. Fort de s'être fait expliqué le fonctionnement du système karstique des Blanches-Fontaines, nos invités remercient chaleureusement le SCJ pour cette journée des plus enrichissantes. Puis les spéléos s'en retournent aux Grands-Champs pour remettre en ordre les lieux autour d'une avant-dernière petite bière, avant de clore le chapitre sur une terrasse à Undervelier où un pêcheur septuagénaire, une sommelière roumaine et un président comblé de sa journée finiront par papoter en espagnol.  ¡ Muchas gracias à todos !
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Pichoux01.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Pichoux02.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Pichoux03.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Pichoux04.jpg

Mercredi 12 août: Milandre (PXM, Andréas, Pascal et nos 3 accompagnateurs)
Passeport vacance Delémont et Franches-Montagnes avec 14 jeunes de la région. Bain de boue pour tous. Traditionnelles pose limonade en fin de journée tout en regardant les premières photos imprimées par notre And. (Toutes les photos d'Andras et Pascal ici)
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_P1050934s.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_P1050941s.jpg

Lundi 10 août: Taubenloch (CédricB, Andréas, Pascal et nos 4 cuisinières)
Passeport vacance JB avec 13 jeunes de la région. Bain de boue pour tous. Traditionnelles grillades en fin de journée tout en regardant les premières photos imprimées par notre And. (Toutes les photos d'Andréas ici)

Du vendredi 7 au vendredi 14: camp à Derborence (Les Crêtes) (Damien, Valérie, Matej, Christian, Liliane, Louis, Julien, Coline, Px)
Voir prochain Jura Souterrain ou en lien ici
 
Du dimanche 2 au dimanche 9: camp Lapi di Bou (Sanetsch) (Louis, Julien, Andreas, Px, Sabrina)
(Voir prochain Jura Souterrain ?) Mais les photos d'Andréas sont en lien

Juillet 2015:

Vendredi 31: Narines de Boeufs (Julien, Coline, Px)
Entraînement et répétition technique avant le camp de Derbo pour Coline qui s'en sort très bien. Et où Julien commence à vraiment s'inquiéter d'un cardan de la 106 de plus en plus bruyant, ce qui fera que le voyage du surlendemain pour le Lapi di Bou se fera en moto. Mais ça, c'est une toute autre histoire...
 
Jeudi 30: extra-muros chez le président (Doc, Damien, Valérie, Christian, Louis, Julien, Coline, Px)
Grillades et discussions autour des prochaines activités et camps d'altitude au fond du jardin des PX

Juin 2015:

Jeudi 25 juin: extra-muros Bäreloch à Rosière (Welschenrohr) (Andrea organisateur, Giambé, DenisR, Doc, Cannonus, DanielDan, suivis de 4 motards sortis de nulle part, Eddie, Julien, Tom, Px)
Grillades et belle soirée étoilée dans cette grande chappelle à flanc de falaises que l'on rejoint par un sentier escarpé bordé de plantes pionnières telles que Campanula rotundifoliaFumana procumbensSedum album , Sedum sediforme et autres espèces à protéger dont le Giambé a le secret...
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Brenloch02.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_Brenloch01.JPG
 
Week end 19 20 21 juin: Tsssermettes (Le maître artificier, la dresseuse de chiens, le retardataire et le tireur de sacs)
Tout commence par une sieste entamée vers 13:30 par Julien qui se prolonge contre sa volonté à un heure ultérieure à celle du rendez-vous fixé pour le départ. Le reste de l'équipe fait le choix de l'abandonner à son triste sort au vu des fondements de sa fatigue profonde. Nous arrivons donc à Derbo vers 21h00 et empaquetons pour la montée. L'oeil est atteint vers 23h00, une fondue légère comme le vent accompagnée de Mostarda di Frutta nous régale allègrement. Le lendemain matin, nous recevons la visite de l'homme-aux-16-heures-de-retard. Départ pour les Polonais dans la foulée, Damien survolté prépare 3 kits en 2 min 15 secondes environ, ce qui bouscule profondément notre rythme habituel. Descente dans le gouffre vers 11h peut-être, le fond est atteint en 1h environ. Mise en place de la sonde pour l'un, alors que l'artificier opère la faille de -185 m, qui, après 3 minages, sera équipée par Julien. Le fond de la faille est atteint, la cote de -200 m dépassée pour la première fois de l'histoire sur la zone des Tsermettes !!
Ensuite, 3 nouveaux minages seront perpétrés par le même artificier survolté qui n'hésite pas à percer sous une délicieuse cascade à 1°C, jusqu'au point de rupture pour les 3 membres de l'équipage qui décident de remonter, les gaz, l'eau et le froid ayant raison de la motivation des troupes. Toutefois, une pointe de regret pour l'Homme Survolté, qui, selon la légende, ressortirait pour la première fois en 35 ans de spéléo avec un (1) accu semi-plein. Nous atteignons bientôt la surface après environ 8 h de spéléo. A l'oeil, nous sommes servis de pasta par la gardienne du lieu. Débat sur les bougies, les sacs et autres sujets de conversations empreints de subtilité. Le lendemain, la neige nous réveille doucement et nous quittons les lieux sous la pluie avant de rejoindre la vallée du Rhône. Le valais, 300 jours d'soleil par an (à prononcer avec un fort accent de la région idoine).
Sur le plan spéléologique, nous avons découvert une faille de 25 de profondeur et de largeur modeste, se terminant sur une étroiture au-delà de laquelle semble se profiler le fameux grondement de l'eau (aussi appelé clapotis par des locuteurs moins optimistes). Pas de grand courant d'air à signaler. Une sonde a été installée dans le siphon au fond du gouffre.
 
Samedi 20 juin: Taubenloch (Christophe, Raph, PX, CédricB et son voisin)
Courte incursion pour remonter du matériel à Christophe qui sue à grosses gouttes parce qu'il n'est plus allé en grotte depuis 6 mois et qu'il est pressé de ressortir car dans deux semaines il commence sa tournée de chant dans les fermes jurassiennes dont le nouveau CD a été présenté hier en conférence de presse pendant que l'homme des cavernes qui sort du lit dans l'affiche pour laquelle PX a kiffée à cause du Fritz Zeppelin mais vaut mieux qu'on aille tous griller les saucisses en écoutant notre rocker préféré lors d'un prochain extra muros sonore...
Ensuite Cédric, Raph et PX se rendent au Bez pour le pique-nique et les discussions d'usage.
 
Dimanche 14 juin: Fond de la ROUJO (1x Louis + 1x Julien)
Contraste avec la sortie de la veille, le rendez-vous est fixé à 7h00 du mat', tous frais et dispo, à part qu'il nous manque 1 casque, 1 pioche, 1 seille, 1 paire de bottes et du pain. Après avoir acquis l'acquiériable, nous voilà face au Puits de Mirages une fois de plus. Descente-éclair à la zone de creusage à -120 m. Extraction de seilles (40 pces), pause, extraction de seilles, à la 77ème je commence à me sentir faiblir, l'autre derrière lance : on ressort, sinon on va caner ici ! Ni une ni deux je suis ce vaillant conseil, le taux de CO2 au fond de cette galerie devait commencer à atteindre des valeurs supérieurs à la VME/VLE... Objectif pleinement atteint donc, nous ressortons sous ce qui reste de Soleil au-dehors... 
 
Samedi 13 juin: Les vaches rient (1x Louis + 0.5x Julien)
RDV sur rossemaison à 13h du matin pour une fabrication de pailles marquée par une étroite collaboration entre le sportif de l'équipe. Après avoir re-réveillé l'autre moins sportif, montée aux Vacheries de Genevez pour ce fameux tir qui allait permettre de passer dans le collecteur. Le plus en forme se lance, 2 minages plus tard, environ 20 cm de première !! atterrissage dans une "chambrette" joliment concrétionnée qui consiste en un regard sur un méandre d'une largeur d'environ 10 cm. Déconfits, nous repartons sans la pioche, ce qui prendra son importance environ 14h plus tard...
 
Samedi 13 juin: Le Bez (Dam's, CedricB, rejoint par Pascal W & Brian)
30 seilles volantes sont extraites. Suivie d'une bonne raclette "Mazot".
 
Samedi 13 juin: Rochers Bacon (Pierrot, Giambe, DenisR, PX )
Malgré une campagne publicitaire d'enfer, seuls 4 vieux, mais plein de fougue oratoire, se retrouvent au fond de la mine pour augmenter le développement de la galerie d'un bon mètre, après avoir terminé l'étayage mis en place par le chef de bande. 
 
Mercredi 10 juin: Creux dentier (Stéphane, David, Matthieu, Louis)
4 mystérieux cordistes délaissent la corde de sécurité en cette semaine de formation pour aller récupérer un descendeur à -120 m dans le méandre, égaré il y a quelque temps par un joyeux drille...
 
Samedi 6 juin: traversée de Milandre (avec 3 membres SGH-Lenzburg, 3 invités, Andreas, Julien, le Giz, PX )
Après plusieurs désistements du côté d'Argovie qui ont fait trembler l'organisateur de la visite et presque énerver un membre bicantonal généralement impassible, la visite s'est déroulée dans une ambiance agréable, musicalement intéressante, 1.5 % de CO2 et 25 l/s à l'amont. Mis à part un pneu crevé au retour et une roue de secours néglisamment oubliée aux Grands-Champs, tout le monde moins ceux qui auraient mieux fait de rester se sont retrouvés devant la ferme autour d'une grosse marmite de spagh tomate au thon, bientôt rejoints, grâce à leur patriotisme spéléologique, par des membres du club, qui de ses lointaines côtes du Doubs, qui de leurs creusages du Bez ou des Vacheries des Genevez.
Et comme cela était prévu dans le programme de la journée, la soirée fut de plus en plus chaude, mais suivie par un public de moins en moins nombreux.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_1726.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_1743.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_1746.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_1718.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_IMG_1754.JPG
 
Samedi 6 juin: Le Bez (Dam's et CedricB)
Pose de la seille volante au Bez, un tir et grillades sous les brefs rayons de soleil de la combe.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2015_DSCN2693.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_DSCN2694.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_DSCN2698.JPGb_180_140_16777215_00_images_stories_2015_DSCN2702.JPG
 
Samedi 6 juin: vacheries aux Vacheries (Le Mat, Cédricc et louis)
Suite à quelques accrocs dans la gestion des explosifs, nous nous arrêtons à deux pailles de la suite ! un méandre de largeur raisonnable, que l'on voit s'enfoncer sur 100 cm avant de tourner à gauche sur ? km. Pas de courant d'air aujourd'hui, petit écho chaleureux. A suivre de très près. Autres constatations : ne pas laisser le paquet de saucisses à côté du feu, Stadji habite à Bienne, il fait chaud, un minage déblayé en vaut 2 et il faut toujours acheter les accus Bosch pour les perforateurs de la même marque.

Mai 2015:

Jeudi 28 mai: Point de vue du Cerneux-Godat (Faille de San Andréas, CédricB, Damien, Pierrot, Alain, Le berger remplacent, Pascal et deux locaux)
Soirée extra-muros sous les neiges des Franches-Montagnes. Fondue, blanc et coup du milieu au point de vue et surveillance de la frontière franco helvète sans accidents diplomatiques.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2014_roucho_11295777_1584931501762233_6578587394576510095_n.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2014_roucho_11254315_1584931588428891_3064754574901473807_n.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2014_roucho_11295698_1584931498428900_2657910625576973063_n.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2014_roucho_11181638_1584931478428902_532173179139578958_n.jpg
 
Dimanche 24 mai : Escalade-Plaisir à la Rouge-Eau (Les deux jeunes)
J'apprends avec plaisir à 9h30 qu'un départ à la Rouge-Eau, tributaire de ma présence, est agendé à 10h30. Le temps de finir de rentrer, de préparer mes affaires et nous échappons de peu à un café-croissant grâce à une habile machination. Direction la perte de la Tourbière de Bellelay, qui ne nous avait pas vus nous traîner dans sa boue depuis quelques lustres. Vérification étant faite, le niveau d'eau dans le ruisseau est minime, du jamais vu : la végétation absorbe pas mal l'eau, par l'étang qui court. Une organisation extrêment bien rôdée, permet d'entrer dans la cavité aux alentours de 1h, après avoir serré la pince à Cédric Baud qui passait innocemment par là avec la familia. S'ensuit la fameuse escalade "à son frangin", qui s'avère n'être d'aucun intérêt exploratoire. Ensuite, nous déboulons dans la salle Lièvre, remontons dans une faille maudite pour redescendre l'Excentrique, le Grand Jour, atteindre le fond, si accueillant, pour y retirer une sonde de pression. Au passage révision du cours de faunistique : crapauds, grenouilles, sangsues, mini-crevettes, et même une belle truite sur son lit de sédiments argileux accompagnée de larves grouillantes au fond d'un siphon temporaire nous gratifient de leur présence. Remontée, redescente dans la salle Lièvre où nous atteignons l'aval extrême de celle-ci, une faille horizontale devenant étroite par la force des choses. Enfin nous ressortons avec nos fidèles enclumes qui se balancent aux rhytmes des coups de pantin/pédale en alternance dans un mouvement dont la subtilité et l'efficacité n'a d'égale que l'extrême grâce. Le climax de la sortie est atteint lorsqu'un noeud de pêcheur coincé entre deux blocs me fait redescendre le puits d'entrée en vitesse. Nettoyage du matos dans le ruisseau, il est 20h, TPST estimé à 7h00. Pasta-Bolognese et analyse de données de sondes feront l'objet de la soirée. Pour faire connaissance avec les résultats, RDV un de ces jeudis aux Grands-Champs... Ou pour les plus patients, le Jura Souterrain 2015.
 
23 mai : Rochers Bacon (Giambé, CédricC & libellule, Pierrot, Px, DenisR, DenisP, CédricB, Pascal, Daniel)
En arrivant le matin on trouve le foyer brossé et la cabane balayée par Giambé et CédricC, ce qui ravit le Baron des Bacon.Après de longs palabres sur le ronronnements des moteurs de motos, le doux tintamarre de la génératrice nous rappelle à l'ordre, et c'est le branle-bas de combat, chacun d'entre nous ayant reçu une mission bien spécifique dans la chaîne humaine qui constitue la colonne vertébrale de la désobe de la journée... après moults emmerdes pour mettre en place les nombreuses treuilleries on arrive quand même à sortir 6 (six) bennes avant la délivrance des 12 coups de midi.
Puis vint malheureusement le coup du milieu... de l'après-midi, quand il faut renfiler sa combi et ses gants froids et humides. Je rigole, bien sûr que non, tout le monde se bat pour foncer vers ces quelques cailloux qui nous barrent encore le passage vers la Terre tant promise ! Quatorze bennes plus tard (ça en fait 20 pour la journée), on peut allègrement disserter autour de la devise du Giambé "La vie est trop courte pour boire du mauvais vin", surtout avec une peufnée de spagh du "pauvre" (c'est la recette à PX). On peut encore signaler que Sampa a chapardé une saucisse de veau qui s'ennuyait sur la table et sera privée de croquettes ce soir, et que Giambé, encore lui, "trouve très doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de lui". Encore quelque chose à ajouter ? Allez, à bientôt pour de nouvelles aventures.
 
Week-end de l'ascension 14-17 mai à Saint-Vallier (Côte d'Azur) (Pascal et 6 explorateurs motivés)
Sortie sur les traces du congrès FFS. Grotte de Pâques, Aven des Ténèbres, Aven Saint Joseph et Canyon dans la Vallée du Loup.
 
Week-end de l'ascension 16-17 mai. (Baud's Family)
Ascension de l'aspirateur dans le dortoir du Maira afin d`y enlever poussière, toiles et cadavres de coccinelles oranges.Visite de la grotte touristique entre père et fille. grillade et regrillade.

b_180_140_16777215_00_images_stories_2014_roucho_3488.JPG

Ascension 14 mai: Bois Rebetez  (Damien, Valé, Julien, PX, puis CédricB et des familles de creuseurs à partir de l'apéro)
40 bennes de bonne merde bien collante agrémentée de boulets de chaille d'âge oxfordien (appellation d'origine contrôlée). La nouvelle benne basculante made by Juju a fait ses preuves, mais il est grand temps de songer à une 2ème vu l'état de panier percé de l'ancienne caisse ! La direction de la désobe est la bonne selon tous les spécialistes consultés sur place. Ouvrage à remettre sur le métier sans délai.
 
Vendredi 9 mai: Maira (14 personnes et Cédric B.)
Visite de Milandre avec les jeunes du CAS de Tavannes. Aller-retour grande cascade et grillade à la sortie.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2014_roucho_aa.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2014_roucho_aa1.jpg
 
1-2 mai: pêche en eaux troubles dans la région (Louis, Julien, PX)
1er mai, après-midi : pluie intense depuis le matin
vers 16h00 : les d'Jeunes débarquent chez PX qui allait se mettre au boulot, pour l'emmener dans une folle virée... crue
peu après : source de Montois, Under, eaux brunes, ~1.5 m3/s
ensuite : Pichoux, BF, grotte des Moines, ~5 m3/s, ça sort dans la fissure à droite mais pas dans la gal. sup.
puis : chute de la Sorne à la sortie des gorges, spectaculaire !
Rouge-Eau (ils n'ont vu personne sur le parking), ~1 m3/s dans le puits
Combe Fabet, Perrefitte, le défilé est transformé en petit torrent, joli !
source de la Foule, Moutier, beaucoup de m3/s, le chantier du captage est submergé
grotte d'Envelier 1, ~1 m3/s
La vue de tant d'eau leur donnant soif et après la petite mousse d'usage, les compères se séparent le temps d'aller croquer chez soi. Louis ne donnant ensuite plus signe de vie (menu gastro chez son père), Julien et PX s'en repartent pour l'Ajoie :
23h30 : Bâme de Milandre, Boncourt, l'eau est à raz les tuyaux qui passent sous la route, mais rien à l'entrée touristique
24h00 : Maira, déversoir amont, niveau à la limite sup. du déversoir, ce qui signifie 600 l/s; virée aquatique jusqu'à la hauteur du Gratte-Roche et remontée à contre-courant, ou plutôt en opposition, pas facilitée avec 2.7 % de CO2 dans les soufflets. Puis PX retourne aux Pichoux :
2 mai, 01h30 : BF, grotte des Moines, ça sort maintenant aussi par la gal. sup.; rien à la Petite Chute
02h30 : Rocher Bacon, salle d'entrée, ça monte encore très lentement, ~1 mm/min, quelques glouglous par-ci par-là
10h30 : le niveau d'eau se trouve à la hauteur de la bétonnière (env. 5 m des blocs du feu); pose d'un repère, mais le niveau est déjà redescendu d'env. 5 cm 
Partout ailleurs les rivières charrient des eaux brunes prêtes à quitter leur lit, mais en vain.
 

 

Avril 2015:

24-25 avril: Assemblée générale et excursion à Babelschlössen le lendemain  (Le nouveau président, le nouveau vice-président, le nouveau secrétaire, l'ancienne trésorière, l'ancien archiviste, le nouveau chef mat', le nouvel ancien assesseur, et leurs vassaux)
Sinon RAS (rien à signaler)
 
19 avril: Les Vacheries des Genevez (Louis, Julien, PX et son frangin, puis les géniteurs de Juju qui viennent prendre des nouvelles de leur progéniture)
Les seaux se suivent et se succèdent incessamment sous l'oeil servile de Sampa (à répéter 10 fois à toute vitesse). Y a du bon mais faut miner (pas nécessaire de répéter).

Les 11 et 12 avril 2015 à Hinter Weissenstein (par ordre alphabétique Andreas, Damien, Julien, Louis, PX, Sabrina, Valérie)
Les trois premiers partants, PX, Sab et Sampa, s’en allèrent de bon matin faire un détour routier, le col du Weissenstein étant fermé sur sa face nord il fallait donc arriver par le sud. PX devait aller à une réunion du groupe patrimoine, Sab s’est dit « ça a l’air joli j’irai me promener avant l’AD ». Après quelques achats compulsifs aux stands de nos dealers habituels, il faisait très moche et glacial et ils participèrent tous deux à la rencontre du groupe patrimoine.
Surpris par le froid, les organisateurs de l’AGN ont rapidement pourvu la grange de chaufferettes électriques, et les participants sont restés bien emmitouflés pendant l’assemblée. Au bar, on pouvait commander du « café mit », comprendre mit schnaps, mais ce service s’est transformé en « café trash » pour combattre le froid, à comprendre que la dilution en question était particulièrement translucide et peu brunâtre, accusant une teneur en café des plus modestes.
L’assemblée en elle-même a suscité quelques émotions pour notre club puisqu’il s’est agi d’élire Louis au bureau de la SSS, et ce par acclamation (en fait par hystérie du côté des présents du SCJ, encore peu nombreux à ce moment). Le Dauphin était absent car retenu par des examens de travaux sur corde.
La deuxième votation concernant Louis a été nettement plus tendue : il était, à son insu, prétendant au prix Thomas Bitterli pour son article « un été mouvementé du côté de Derborence », qu’il aurait co-écrit avec un Metej Frésard (toutefois nous pensons qu’il s’agissait d’une faute de frappe dans le fascicule et que le co-auteur était notre Matej national). Une fois reçue la liste des trois publications prétendantes au titre, une taupe du SCJ nommée PX a fait le tour des romands présents pour leur recommander chaudement de voter pour le troisième article. Devant nous, un sympathique suisse-allemand n’a pas de carte de vote. Nous lui demandons s’il a le droit d’en prendre une en vertu du nombre de cartes auquel son club a droit. Il répond oui et nous le pressons de s’en enquérir rapidement afin de soutenir la jeunesse motivée. Au premier round, beaucoup de cartons verts levés nous firent penser que c’était peine perdue. Mais c’était sans compter sur le travail acharné de propagande de PX, et également sur la présence massive du GSP qui a eu le vote patriote. Et c’est gagné pour Louis et Matej !
Voilà pour les moments les plus marquants de l’assemblée. Le soir venu, après le souper nous avons regardé un film d’antiquité et d’anthologie sur l’exploration du Nidlenloch il y a plus d’un demi-siècle.
Quelques défis sportifs avec des bancs, escabeaux et tables plus tard, c’était l’heure de la « überraschung » de minuit, il fallait se rendre dans le Nidlenloch pour être überrascht. C’était en fait une feinte pour pouvoir ranger la grande salle en toute tranquillité et nous empêcher de foutre le bordel. On prend note de la technique pour la rencontre d’automne. Donc nous fûmes surpris par Thomas Arbenz qui a pris une guitare format Ukulélé dans la grotte, et qui nous a fait chanter.
Quelques heures plus tard vint quand même le temps de dormir un peu, Puis d’aller à nos excursions. Pour certains (Julien, Louis, Sab), cela consistait à patiner le Nidlenloch un peu plus, quant à PX et Andreas c’était un bain de boue qui les attendait après un rappel de 80m en falaise, soit le programme de la Haute Joux

Weekend pascal, du 3 au 6 avril (le bataillon "Chat Maigre" des creuseurs du SCJ)
Nous nous évertuons à poser les jalons en matière de records de bidons à battre pour la saison de creuse à venir. Un maître mot: Rationnalité
-VENDREDI saint: Nous partons à 3 (Julien, Guillaume et Mat) voir si le trou de la Vacherie des Genevez est toujours au fond de sa doline. Une après-midi et 40 bidons plus tard, les blocs se dérobent sous nos pieds et nous passons 4-5m dans un méandre. Un court passage est bouché de terre, ça devient plus grand derrière et on entend une cascatelle. Seulement il n'y a pas de place pour les déblais, on devra re-creuser en arrière...
-SAMEDI: 2 régiments entiers attaquent le fond du Creux d'Entier. Le premier, composé de Cédric C. et Mat entre dans le trou à 8h, descend, pompe la gouille et sort une vingtaine de bidons de bouillaque. Le deuxième bataillon composé de Louis, PX, Guillaume et Julien vient prendre le relais sur le coup des midi. 45 bidons supplémentaires sont extraits. Ca commence à sentir la fin du siphon, ça remonte enfin....
-DIMANCHE: Abandonné de tous, Julien erre dans les forêts surplombant le Meyhre: une doline percée de plus à mettre sur le compte du cowboy
-LUNDI: En lieu et place de chercher bêtement des oeufs et autres lapins, quoi de mieux qu'aller tirer des bidons à la Vacherie des Genevez??? C'est convaincus de leur supériorité intellectuelle que Julien, Mat, Louis et Guillaume mettent le cerveau sur OFF et tirent une soixantaine de bidons pour niveler le trou: Le goulet est désormais à portée de pioche et de bidon!! Ca sent bon 1-2m de première...
CONCLUSION: Compte tenu de notre nette supériorité intellectuelle (voir ci dessus), nous avons conclu plusieurs choses: -Nous sommes en train de littéralement saloper la section de galerie comprise entre le lac et le fond du Creux d'Entier en y faisant des aller-retours crottés jusqu'aux oreilles. Nous nous excusons d'ores et déjà envers les générations futures pour cet héritage. -Les bidons, à force d'être soumis à des forces de traction, frottement et vieillessement s'usent. Nous nous sommes donc cotisés et avons acheté 10 nouveaux bidons de maçon à 1.90fr/pce chez Hornbach, au cas où les mètres de première continueraient à égaler les mètres de creuse -Les traditions pascales ont ça de bien, c'est qu'il faut avoir congé pour pouvoir les pratiquer. -Le trou de la Vacherie des Genevez est toujours bien au fond de sa doline. Malheureusement, si cela passe la prochaine fois, il faudra peut-être faire la topo, hein Louis!

Dimanche 5: La Vauchotte I, II, IIIet + (Pascal)
Prospection du côté de Goumois. A la Vauchotte rien de nouveau, mais au-dessus, de la première en vue.

Jeudi 2: Souterrain du Château, Place Monsieur, Delémont (Julien, Andreas, PX et les König qui nous ont accueillis dans la cave à jazz voisine)
Exploration et probablement première depuis longtemps dans ce souterrain qui chemine sous la cour nord du château. Début de topo interrompue par les cascades qui envahissent cette galerie par différents conduits latéraux d'évacuation des eaux pluviales. Rencontre avec quelques rats de ville (puiqu'on n'est pas dans les champs). Bières de l'amitié avec Jean-Pierre et Nella König (rien à voir avec les bâtisseurs du château, ndlr) qui nous ont ouvert la porte de la cave à jazz contiguë au souterrain, nous permettant de nous mettre à l'abri d'une averse glaciale. Rendez-vous est pris pour finaliser la topo dans de meilleures conditions.
 


Mars 2015:

Dimanche 29: Gouffre de la Salamandre, Tavannes (Julien, Brice, PX et la mascotte S*)
Visite jusqu'au bas d'une longue série de puits anonymes puisque je n'ai toujours pas mis la main sur la topo, mais on a franchi un fractio d'enfer avec plein de bouts de cordes et de noeuds dont une était violette.. ça a été le premier gouffre "sérieux" pour Brice, et il s'en est très bien (res)sorti.

Samedi 28: Fortins du Vorbourg, Delémont (Julien, Andreas, Cédric C & Cie, PXM et 2 gardes-forts fort sympathiques)
Nettoyage, curage, dérochage et débardage de la falaise située au droit de la chapelle, suivi d'une peufnée de spagh sous un soleil bienvenu. Après un difficile retour sur les cordes, visite commentée de ces ouvrages issus du génie militaire helvétique. Rencontre inattendue avec Dimitri, membre du SCJ dont la passion pour les petits objets métalliques (les capsules de bières p. ex.) le conduit dans les sous-bois armé d'une casserole au bout d'un long manche.. Les participants sont attendus à l'inauguration officielle des fortins le 9 mai prochain.
 

Mercredi 11 et samedi 14: Les Grands-Champs et le Touki-Trou (Julien, PXM, Andréas, Pascal et 7 spéléologue en herbe)
Cours initiation spéléo avec le CCRD en images
 

Samedi 7: Rocher Bacon (Pierrot, Andréas, DeniR, Julien, PXM, Pascal)
Journée classique de creuse. Pas mal de seilles évacuées malgré quelques problèmes avec les traverses du chemin de fer.


Février 2015:

Jeudi 26: Undervelier (Une bonne dizaine de touilleurs de fondue)
Soirée récréative chez notre Daniel qui nous a accuelli dans la plus pure tradition locale.

Dimanche 22: Creux d'Entier (Julien, PX [team Peugeot], ensuite [voir liste ci-dessous])
Expé express dans un des gouffres les plus prisés de la région
Début de la visite (voir photo)
Invitée surprise : mâchoire de frein arrière gauche de la Peugeot (récalcitrante)
TPST1 (temps passé sur terre) : 8 h
TPST2 (temps passé sous terre) : 0''
Temp. en fin d'exercice : - 11°C
Un merci particulier aux participants inespérés suivants : Martine, l'agriculteur des Amatennes, Michel & Ana, une certaine remorque de Rossemaison, encore l'agriculteur des Amatennes avec son tracteur-élévateur, enfin le staff de la Corona à Bassecourt pour les pizzas servies à pas d'heure un dimanche soir !!
 

Samedi 21: Rocher Bacon (Pierrot, Damien, DeniJ, Julien, Giambéripabeaucoup, Pascal)
Nettoyage propre en ordre de la salle de stockage le matin et creuse intensive l'après-midi. Système 220V  intimiste mis en place et automatisation du passage des seilles entre le téléférique horizontal et la perceuse treuillante effectuée.

Samedi 14: Rocher Bacon (Pierrot, Damien, DeniR, Julien, CédriC, Giambériri, Le Jean, Le Jean-Marie, Louis)
Salle de stockage (presque) vide. A samedi prochain!

Samedi 7: Rocher Bacon (Pierrot, Damien, DeniR, Eddie, Julien, CédriC, Giambériri, Pascal)
17 tonnes de déblais excavés. Reste à sortir toute cette M....! Ce sera pour samedi prochain, pour les amoureux du SCJ et de son président. 


Janvier 2015:

Samedi 31 : Piiichoux (Dans l'ordre approximatif d'apparition : PX, Pierrot, Damien, Louis, Eddie, Giambé, Julien, Jean, DeniR)
Journée très traditionnelle au Pichoux. Minute par minute disponible ci-dessous.
9:30 Apparition des premiers creuseurs et petit café
10:00 Apparition d'autres creuseurs et petit café
11:00 Un emmerdeur démarrage la génératrice
11:00-11:45 Creusage intensif
12:00 Dîner et grosse binch'
12:01 Dissertation à thème : La suite du creusage
12:12 Première mention d'un sujet politique d'actualité
12:12-14:30 Succession de verres de rouge de tous types, débats portant sur des sujets aussi divers que facebook, le djihad, les inventaires, les faucons pèlerins
14:30 Un autre emmerdeur démarre la génératrice
14:30-16:30 Creusage intensif
16:30 Petite bière pour se détendre, nettoyage du matos
17:00 Leçon de géographie
18:00 Rentrée au domicile respectif.
Au niveau de la désobstruction, nous avons principalement avancé d'un (1) mètre dans la galerie à l'horizontale. Parallèlement, Damien met en oeuvre l'installation d'un étayage dans ladite galerie un peu avant le front, et un bloc extrêment dangereux est évacué.

Lundi 26 au soir: Le Bez (C'drik, Damien)
Désobe en descente lente dans la faille. La crue de noël à considérablement modifié le lit du ruisseau. Que de neige, que de neige!

Dimanche 25: Taubenloch (Cédric B et Christophe)
A la recherche du matériel  « perdu ». Suite aux crues du début du mois, nous sommes parti à la recherche du matériel de plongée lâchement abandonné dans les entrailles de la terre.Dans la dernière galerie avant le siphon, rebaptisée « Galerie du Petit Poucet » par Cédric, un kit a fait son apparition. Puis un gant. Ho, un deuxième gant. Ah tiens voilà un masques. Puis une bottine, un gilet de plongée … Au final une seule palme manquera à l’appel. Alors si des habitants de Bienne découvrent une palme jaune dans leur robinet ou dans la cuvette de leur chiottes, qu’ils me fassent signe.
Cédric s’est enfilé dans une galerie bien tranchante. Galerie non topographie et peut-être avec un potentiel de première. A suivre.

Samedi 24: Réseau des Fées (Vallorbe), secteur Pendragon (Equipe 1: Julien, Damien, Ludo S., Jérôme P., Bertrand, Denis F. / Equipe 2: Valé, Raph, Christian, Liliane) Poursuite des explorations dans le secteur de Pendragon et pour l'équipe 2 visite des Follatons et d'une partie du collecteur. Toutes les injos sur le site du GEF, ici

Jeudi 22: Les Grands-Champs (3 x 3)
Spécial intra-muros. Soirée fondue intimiste en concurrence avec le groupe spaghettis

Dimanche 11: Creux d'Entier (Cédric C, Coline et PX, rejoints par Julien & Louis)
Sortie initiation et répétition de passages de fractios pas toujours adaptés aux personnes de petite taille, mais Coline sait s'adapter. Visite jusqu'au fond de la galerie du Métro pour le trio, du méandre pour les loulous. Entrée et sortie dans la tempête de neige et la froidure, suivi au Bard'Under d'un débat animé sur les (très nombreuses) possibilités de désobes là au fond.

Dimanche 4: crue un peu partout (la majeure partie du Taubenloch, bientôt rejointe par d'autres du SCJ)
L'équipe terrestre (voir ci-dessous), ayant prudemment emporté les paquets de fondue Gerber que Cédric B destinait à "la table", s'est d'abord rendu à la Rouge-Eau pour contempler la cataracte qui occupait en bonne partie le puits d'entrée (~1/2 m3/s à vue d'oeil). Submergé le petit barrage en amont qui avait permis à Louis, Julien et PX d'y descendre le 20/12, puis d'y retourner le 31/12 sans se mouiller les oreilles (je dis ça juste pour que Louis pense à rédiger les 2 rétrospectives correspondantes). Même qu'un sapin pourri s'est couché dessus suite aux récentes chutes de neige.
Puis direction Pichoux, pour montrer notamment à Joël et Jonas, les deux jeunes de Christophe, où ça ressort (Christophe Mundwiler, pas Meyer). Et ça ressort bien, il faut le dire, bien plus que d'habitude. Le tumulte des sources emplit toute la cluse du Pichoux. Aux Blanches-Fontaines ça crache aussi par l'entrée supérieure et une grosse fissure du porche sur la droite (~ 2-3 m3/s à vue de nez). Le plus impressionnant se comtemple au pied du barrage du lac vert, pour autant que l'on puisse s'approcher de la chute en furie (~ une chiée de m3/s au pif à travers les embruns). Et comme la vue de tant de liquide donne soif, les spélés de surface se retrouvent vite fait à la cabane des Rochers Bacon pour l'apéro et tourner la fondue. Bientôt rejoints par Julien, Eddie et leur pote Baptiste, qui par l'odeur alléchés du fromage, tinrent à peu près ce language. " Et bonjour Messieurs les spéléos, que vous êtes gentils, que vous nous semblez beaux, mais il doit y avoir deux treuils sous les eaux..." Fin de la fable empruntée à Jean de La Blanche-Fontaine. Tout le monde se précipita donc dans la grotte pour évaluer la hauteur d'eau sous le foyer (c'est le maximum atteint quand ça sort à la Petite Chute), et ça devait faire ~3 m tout au plus. 
Pour parler impressions encore, à noter qu'Andreas "Andy" a bien impressionné PX en lui remettant des tirages photos pris quelques minutes auparavant, grâce à un impressionnant bazar de convertisseurs et d'imprimantes qu'il camoufle dans sa Jeep. Quasi du direct, quoi ! 
Avant la tombée de la nuit, on a vu encore un bolide remonter le Val Terbi en direction de la grotte d'Envelier 1, où Eddie, Baptiste et Px sont allés comtempler quelques émergences karstiques, avant de se rendre à la ferme-bistrot de la Petite Schönenberg pour y tirer.. un chocolat chaud (seulement le chauffeur). Bon, tout cela en images, en vidéos et en couleur ici : https://www.dropbox.com/sh/975mmrxe6p0k5ue/AAA0yxCz05QoWJW1KxKpV2s4a?dl=0

Dimanche 4:Taubenloch (SCJ : Cédric Baud, Cédric Cerf, PX, Andréa, Christophe. GSP : Christophe Mundwiler et ses 2 enfants. Accompagnant : Nicolas, Louis, Léa)
Le jour avant cette sortie, le ciel a décidé de pleuvoir et de se réchauffer. La belle couche de neige a donc disparue en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Et du coup, en bon spéléos que vous êtes, vous arrivez très bien à imaginer la suite !!!!
Toute l’équipe est descendu jusqu’à la voûte mouillante, qui, aujourd’hui, mouillait. Cédric a branché la pompe pour vider la flaque d’eau et libérer la passage. Vu les conditions météos, la plongée a été annulée et avant la fin du pompage, la majeur partie de l’équipe est ressortie. PX a organisé une visite terrestre de la Rouge Eau et des Blanches.
Les deux Cédric et Christophe ont franchi la voûte mouillante encore bien présente pour se rendre dans les galeries sous la table.
L’eau est montée d’environ 6 à 7 mètres et la dernière galerie permettant d’accéder au siphon s’est transformée en torrent. Christophe a tenté de le remonter mais la galerie siphonnait très vite. Au même moment Cédric B retrouvait une palme !
Une grande partie du matériel plongée est restée au siphon depuis dimanche passé. Le courant a emporté une palme et … Nous verrons bien lors d’une prochaine sortie. 


Décembre 2014:


Lundi et mardi 29 et 30: Réseau des Fées / Follatons – zone Pendragon (Vallorbe) (Jérôme Perrin, Ludovick Savoy, Denis Favre, Damien Linder)
Incursion dans le réseau des Fées pour une magnifique exploration de fin d'année! 
Lien pour le rapport complet: 
http://www.explo-fees.ch/blog/index.php?post/2014/12/30/29-d%C3%A9cembre-201 
 

Dimanche 28:Taubenloch (GSP : Guy, Toun, Guillaume, Greg, Christophe Mergy, Charles, Marc / SCJ : Cédric B, PC, Christophe)
Les superbes conditions climatiques de la nuit précédente ne nous ont pas empêchées de franchir les 50 mètres de neige fraîche pour aller trouver abri sous l’ancien tunnel. Au sec, mais pas au chaud, nous avons pu nous équiper et ranger les 4 petits, touts petits blocs de plongées dans 4 kits. Cédric venu plus tôt avait déjà ouvert la porte ultra-blindée de la cavité.
Un premier portage nous a conduit à la table. Puis l’équipe s’est scindée en deux : une pour la visite et la seconde pour la suite du portage des deux blocs de 11 litres vers le siphon.
La première plongée m’a conduit à mon arrêt précédent. J’ai récupéré mon dévidoir et repris la montée de la cheminée terminal. Je pensais retrouver la surface (les nombreux sédiments à la base du puits m’ont fait penser à une sortie) mais à 8 mètres de profondeur, une nouvelle galerie de belle dimension repartait à l’horizontal. Belle galerie mais s’abaissant petit à petit pour devenir relativement désagréable à plongée. Beaucoup d’aspérités, de roches coupantes et souvent bas de plafond. Un dernier passage bas inconfortable m’a mené devant une petite salle couverte de sédiment. J’ai décidé de faire demi-tour car entrer dans cette salle c’était assurer une visibilité nulle au retour. J’y reviendrai. Mais avant, je préfère revenir sur mes pas pour contrôler la pose du fil d’Ariane. Si la prochaine fois je dois revenir « les yeux fermés », je préfère qu’il soit bien fixé.
Arrêt donc vers 180 mètres de l’entrée du siphon à moins 13 mètres.
Mauvaise visibilité au retour. Mais superbes conditions de sortie : PC a fixé l’échelle sur spit. C’est plus sécurisant comme ça.
Les deux groupes se sont retrouvés à la table pour une bonne fondue et le papotage traditionnel.
Inversion des équipes pour le portage des deux autres blocs, les 8 litres.
Lors de cette seconde plongée, grâce à la bonne visibilité, j’ai réalisé une jonction entre l’arrêt du 30.11 et la base du puits de 10 mètres. J’ai aussi jeté un oeil là où il m’avait semblé trouvé des départs de galerie mais sans succès. Enfin je me suis enfilé dans l’étroite galerie à la base du puits d’entrée. Je pense que c’est le meilleur endroit pour continuer l’exploration. Mais c’est étroit et il y a toujours du courant descendant.
Concernant le courant, je l’ai ressenti assez fort à mon point d’arrêt de la première plongée puis plus rien dans le puits de 10 mètres.
Après plus de 6 heures sous terre nous sommes ressorti pour saluer la neige.
Un grand merci à toute l’équipe pour le portage. Prochaine plongée dans une semaine. Au programme : topographie.

 

26-30 déc: virée dans le Doubs, gite Lison Accueil, Nans-Sous-Sainte-Anne (Sabrina, Cédric C, Julien, Louis, Eddie, Andreas "Andy", Martine, Coline, Brice, PX)
Visite de plusieurs classiques de la région, Baume Ste-Anne, Baume du Mont, Bois d'Ully, Gouffre de Poudry, encore Bois d'Ully et Gouffre des Ordons; manque à l'appel (du vide) le porche de la Sarrazine en raison de la neige et du froid qui clouent les plus intrépides au gite. Détails et anecdotes dans le prochain Jura Souterrain grâce à notre intarissable narratrice Sab.

 

22-24 déc: Derborence Polonais (Julien, Mat, Joel)
Description sous derbo 2014

Mardi 23: Taubenloch (Cédric + un de ses collègues non spéléo, Christophe)

Après le portage de deux bouteilles + l’équipement de plongée jusqu’au siphon situéà-66 mètres, une échelle souple a étéinstallée afin de faciliter l’accès au plan d’eau.
La descente du puits d’entrée s’est fait rapidement, trop lesté, je suis descendu comme un fer a repassésur le fond de 6 mètres. Une fois débarrassédes plombs inutiles, mais quand même trop lestéavec les blocs en aciers et sans gilets stabilisateur, j’avais tendance àfrotter le fond.
La visibilitéun peu moins bonne que lors de la deuxième plongée m’a tout de même permis d’apprécier ànouveau les bonnes dimensions de la galerie principale.
Arrivéau terminal du 30 novembre, une salle relativement vaste, j’ai arrimémon nouveau fil pour suivre la galerie du bas. Après un peu plus de 30 mètres, toujours dans une galerie confortable, il me semble arriver àun cul de sac avec pas mal de vase au sol. Je suis remontédans une vaste cheminéet j’ai laissémon dérouleur après avoir parcouru 40 mètres depuis le terminal précédent. Ma limite d’air nécessitait le retour. Profondeur 17 mètres.
De retour au terminal précédent je suis parti - avec mon fil de secours - dans une galerie supérieure mais la vase au sol a rapidement rendu la visibiliténulle. J’ai fais demi tour mais la galerie devant moi était vaste. Est-ce qu’elle rejoint le haut de la cheminée oùj’ai laissémon dérouleur. A vérifier.
De retour àla base du puits d’entrée, je me suis enfilé- toujours avec mon fil de secours - dans l’étroite galerie partant vers le bas. Un courant moyen s’y engouffrait. Après l’étroiture d’entrée pas très confortable car la roche est coupante, la galerie prend la forme d’un oeil. Pas très haut, pas très large mais propre. Arrêt sur …ça continue.
En remontant le puits d’entrée j’ai encore découvert une galerie amont que je n’ai pas vue lors des plongées précédentes. Mais comme la visibilitéétait moins bonne, peut-être qu’il n’y a rien.

Week-end 12-14 : Lapi di Bou (Julien et Louis du SCJ, Miguel Borreguero et Manuel Borruat du SCVJ)
55 mails d'organisation, 1h30 de route vendredi soir, réveil à 5h du mat samedi, 2h de route, 15 min de télécabine, 2h de marche sous la neige dans le foehn glacial, 2h30 de désob pour dégager l'entrée par un vent non moins glacial, enfin nous la trouvons. Julien : "Ah non, j'ai pas envie."
Comme nous avions été lâchés au préalable par Miguel qui s'est fait porter pâle et Godefroy dont nous n'avons toujours pas de nouvelles à l'heure où nous mettons sous presse, nous ne sommes que deux pour cette petite sortie sportive à -280 m, gouffre le plus bas du Lapi di Bou, pour vérifier le niveau d'un siphon, qui n'a pas bougé d'un zettamètre (c'est petit). 8 h de spéléo et 2h30 de raquette plus tard, nos esprits rentrent à la cabane alors que nous corps meurtris en chient. Fin de week-end au bois liquide et papier de verre 240 chez PX.

Dimanche 8: Bois Rebetez (Mister Subaru et mister Peugeot)
Diner à la roulotte et dépendage du treuil pour l'hiver. par la suite péripétie et embourbage des moyens de locomotion moderne. achat en vue: un tracteur de débardage

Samedi 7: Bâme de Courrendlin (Saint-Nicolas entouré de 30 Pères Fouettards)
Belle soirée ou la soupe, préparée par notre Saint-Nicolas local a  réchauffé la troupe venu de loin. Merci à lui et ses aides pour l’organisation.