Rétrospective 2019

 

AVANT Les mens in black du SCJ!

Revivez toutes nos tribulations intra- ou extracalcaires sur cette page.


Tout sur Rétrospective 20182017 - 2016 - 2015- 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008

 

Juin:

Week-end du 5-6-7 juillet: Sanetsch (Julien, Vanessa, Tristan, Louis et un peu Stéphane)

Sortie topo, fondue, côte droite, descente de puits sur longe, abandon des troupes et 106-riding. Plus d'infos : Jura Souterrain 2019.

Vendredi 28 : Milandre DIVTEC (Wendy, Eddie, Andy, PX et 10 intéressés)

Traditionnelle sortie biannuelle de la division technique du Centre jurassien d'enseignement et de formation (CEJEF), à laquelle participent 8 étudiant.es et 2 profs, qui restent en surface (les profs) pour monter un abri anti-canicule et garder les bières au frais pendant la visite de la grotte. Explications technico-scientifiques, visite jusqu'au Shunt et baignade sous la Grande Cascade.

Mardynamite 25 : Le Lynx (Fabrice & Delphine, Wendy, CedricC, Eddie, Le Glatz, Quentin Burri, ,Julien & Vanessa)
Mise en place du chéneau à seilles pour faciliter l'extraction des déblais. Les tests sont conlcuants... Cette fois, c'est sûr, le bouchon ne résistera pas longtemps face aux moyens lourds mis en place. Ca avance, pas de changement dans la granulométrie du remplissage. Mardi prochain, poursuite de la désob et mise en place d'étayage.
 
Mardynamite 18 : Le Lynx (Fabrice & Delphine, Wendy, CedricC, Eddie, Elie ,Julien & Vanessa)
Certain creusent, d’autres aménagent la place extérieure du feu, bon rendement pour un mardi. L’arrivée du courant d’air est localisée, à l’avenir nous creuserons dans cette direction. Un système de poulie et chenau à seille de désob est à l’étude, une invitation aux curieux. 7 sessions de creusage depuis la reprise des travaux… change pas demain ça vient ! dirait l’autre.

 

Mardynamite 11 : Le Lynx (Fabrice & Delphine, CedricC, Eddie, Julien & Vanessa)

L’étayage posé la semaine passée s’est affaissé, une bonne heure pour redresser la situation.

Pose d’une nouvelle hauteur d’étayage et désob standard. Pas de courant d’air, température extérieure :15°C, rien d’alarmant au niveau de la perte du courant d’air.

Pentecôte en Valais (Julien et Vanessa)
Topographie sportive dans les Précoces, selon des rumeurs vraisemblables, ça continue... Un article complet dans le prochain JuSou...

Samedi 8 juin : Lynx (Gigi x Louis)
2 delémontains pour 60 seilles extraites au Lynx.
Ca ne recule pas ; donc ça avance.
Un peu déçus par les dimensions de la "salle" annoncée par Julien ? Je m'emporte, au quatrième essai j'ai quand même réussi à mettre la tête (en entier) dedans.
Suite de l'étayage absolument nécessaire pour continuer les travaux !

Ascencion en Valais (Julien et Vanessa)
On parle d'une première d'abord aérienne puis aquatique, non loin des sources de Glarey... Informez-vous en vous procurant l'opus 2019 du Jura Souterrain ou en communicant de vive voix avec les protagonistes de l'aventure !

Ascension 2019: Camps spéléo avec la FFCAM à La Ciotat (Daniel et Pascal & C°). et une bonne poignée de gens du cru.
Le tout en image.


 

Mai:

Jeudi 23: Saint-Brais III (9)
Extra muros le plus jeune de son histoire.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2018_Divers_P5230026.jpg

Vendredi et samedi 17 et 18: Comité et corvées au Maira (Le comité SCJ le vendredi, Une bonne poignée pour les corvées avec le soutien du GSP)
Dernier comité pour PXM (Président), Pascal (Secrétaire) et CédricB (Assesseur), rempacés aventagement par trois jeunes premiers: Julien (Nouveau président), Andréas (Nouveau archiviste) et Wendy (Nouvelle secrétaire). A part ça, rien d'autre ne sortira du chalet sur ce comité très spécial.
Samedi, corvée bois, nettoyages et bien d'autres activités ludiques sur place. Vers 17h expédition punitive de prise de mesure de la future nouvelle échelle du balcon, pour les plus solides.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2018_Accueil_DSCN2940_site.jpg

Vendredi 17, Gouffre de Lajoux: (Mathieu et Damien)
Visite du gouffre et de la première partie du méandre

Dimanche 12 : Grotte du Lynx : (Julien, Vanessa)
Visite des lieux dans l’après-midi. 2 h de creusage dans le fond et ½ m3 de chaille extrait du terminus. Ça sent bon ici…

Samedi 11, Rocher Bacon: (Yamtou, Giambe, Doc, Louis, Cédric, Julien, Damien)
Grand nettoyage et évacuation d'un tas de matos dont: treuil extérieur, 2 manges-marne, néon, rails, ferraille et co.

Dimanche 5 : AD, sortie spéléo (Louis et son équipe de grimpeurs, Andreas et Vallorbe, Julien et Vanessa aux Papi-Boom)

b_180_140_16777215_00_images_ad2019-1.jpegb_180_140_16777215_00_images_ad2019-2.jpegb_180_140_16777215_00_images_ad2019-3.jpeg

Après grandes discussions il est décidé à l’unanimité de scinder les Jurassiens en 3 groupes distincts.
Louis prend part aux activités d’extérieur en entreprenant l’ascension des falaises de St-Loup.
Andreas, en bon Suisse-allemand, rallie un groupe de visite de l’AD pour explorer la partie non-touristique de la grotte de Vallorbe.
Julien et Vanessa, les rebelles de la spéléo se mettent en tête que la grotte des Papi-boom dans la région de Druchaux est un objectif audacieux.
Récit :
« Suite aux discussions téléphoniques de la veille avec Paul Cardinaux, il est convenu de faire le point condition physique et météo avec celui-ci le lendemain.
Dimanche 5 mai, 0730 :
Le réveil retentit, prise de nouvelles avec Paul, il ne viendra pas mais nous encourage à faire l’expé sans lui.
Déjeûner copieux à l’AD et rencontre des fêtards de la veille, qui à défaut de creuser, ont le petit nain qui creuse.
0830 départ de Vallorbe direction L’Orient pour récupérer des goujons et restituer un DVA oublié dans nos affaires à Pâques.
On échange quelques mots avec Paul autour d’un bon café et on fait route pour le Pré de St-Livres (le parking). Arrivés sur place, on se fait accueillir par un tétra Lyre visiblement pas content de nous voir et plutôt agressif. Frein à main et demi-tour, on se gare 300 m plus loin en espérant pas le recroiser. Chargement des sacs et emmitouflage avec tous les habits qui traînent dans la voiture, c’est le grand Nord ici !
1 heure de marche dans les névés pour rallier la cabane de Druchaux. Respectivement caca, démarrage de la génératrice pour charger les accus, flambée dans le poêle et pic-nic.
1200 en route pour le Papi-boom, descente jusqu’à l’escalade de Pâques sans encombre, Julien s’occupe de purger les quelques margelles qui sont encore jonchées de caillasse, pendant que Vanessa brevète un système d’enroulage de corde autour de la main pour finir avec la main endolorie et toute bleue. A confirmer si ça fait fureur !
Nous voici au pied de l’escalade qui nous attend, armés jusqu’aux dents, nous appellerons cette escalade « escalade du Tétra méchant ».
Sans plus attendre, Julien s’équipe et commence l’ascension perfo au poing, en libre avec quelques goujon.
7 mètres plus haut, il bute au sommet de la cheminée sur un petit goulet d’où sort un bon courant d’air, visiblement 1-2 tirs et ça passe, derrière un peu d’écho. En descendant une galerie à mi-cheminée est repérée, ni une ni deux une désob est engagée. Pour contextualiser la désob : sur le descendeur, à bout de bras, à plat ventre dans un début de galerie sous une trémie 1h30 durant. Après 2 mètres en avant et à bout de force, je graille un dernier caillou et tout vient en avant, la galerie fait donc plus que 0,5 m. A entendre les cailloux tomber, la trémie n’a plus l’air très longue, quelques tirs à l’entrée de cette galerie pourrait avoir un effet entonnoir et faciliterait la poursuite de la désob qui a l’air prometteuse.
En contrebas de la cheminée une galerie « entonnoir à cailloux » sur la droite est parcourue sur une dizaine de mètres en forte pente montante, un courant d’air s’en extrait… désob possible mais un étayage ou une bonne prière est de mise.
À la base du puits d’accès, sur la gauche une autre trémie visiblement bien comblée… A la base de celle-ci une dent d’ours a été retrouvée, l’emplacement exact de la dent se trouve sous le rataillon de corde rouge.  Il y a sans doute une connexion plus ou moins directe avec la surface… un plus pour la suite des explos ! La dent d’ours a été ressortie et nettoyée, elle est sur le livre de cabane. 
Pendant que Vanessa chante en remontant,  je profite pour tirer quelques cailloux au fond du puits en espérant voir un trou noir, en vain. A 5 mètres de la base du puits,  un méandre en forte pente est visité sur 5-6 mètre, bouché et trop étroit, il n’y a vraisemblablement aucun courant d’air ni intérêt à cet endroit. Apres tout ça retour à la surface en toute sérénité et sans anicroche.
P’tite bière à la cabane et retour à la civilisation… 

Samedi 4 : AD à Vallorbe (quelques Jurassiens et des Helvètes)
Traditionnelle assemblée des délégués en terre vaudoise. Achat de matos, visite des grottes de Vallorbe en son et lumière et festin du soir sans excès (note du relecteur : tout est relatif…)

Avril:

Samedi 27: activités familiales et repas de gala à la ferme (un nombreux (jeune) public)
Mise en bouche et apéro à la cabane forestière du Pré Godat à Vicques, avec une ribambelle de bouts de chou en cirés colorés. Suivi de la visite du Musee de l'Arche de Noé à la Filature à Vicques, où le tarif AVS nous est accordé malgré le peu de représentants de cette classe d'âge. Des milliers d'animaux naturalisés du plus bel effet. A voir et revoir
Repas du soir autour d'un cochon de lait tourné à la broche par Julien et animation cinématographique dans la salle des fêtes.
Une AG bien fréquentéePique-nique haut en couleurClin d'oeil sur la gent humaineLe cochon à la broche sous contrôle des organisateurs

Vendredi 26: AG du Spéléo-Club Jura (les trois tables pleines)
Les Grands-Champs accueillent la 70ème Assemblée générale. Important turnus au comité, avec 3 arrivées, Wendy, Eddie et Andreas, alors qu'un nouveau président est nommé en la personne de Julien Frésard. 

Dimanche 14: Gouffre de la Rouge Eau (Mathieu et Damien)
Visite et sortie de quelques trop vieilles cordes

Mars:

Jeudi 14: Grands-Champs (beaucoup de monde avec les invités de la commission formation Xavier Donath, Katharina Fischer et leur bébé )
Visite d'une délégation de la SSS pour discuter du projet d'accueillir des stages techniques dans la région. Suivi d'un souper offert par le SCJ.
 

Février:

Lundi 4: Milandre (PXM et la RTS)
A voir sur la RTS. Ici en léger différé

Janvier :

Mardi 29: Milandre (Gal. des Fistuleuses) (Stéphane Affolter/climatologue, Laurent Mérillat/journaliste RTS, PX)
Tournage de quelques séquenses pour la rubrique "Suivez le guide" de l'émission Couleur locale, sur le thème des changements climatiques passés et présents. Pas de bières à la sortie, mais un froid de canard.

Jeudi 24: Grotte du Cimentier (Les 6 plus beaux garçons du club)
Soirée extra-muros dans le fief du CédricB. Fondue et tarte au myrtilles au menu.
b_180_140_16777215_00_images_stories_2019_IMG_0019.jpgb_180_140_16777215_00_images_stories_2019_IMG_0022.jpg

Samedi 19 : Pré d'Aubonne (Stéphane, Maud, Louis)
Longuement évoquée, nous parvenons enfin à mettre sur pied cette fameuse sortie dans les entrailles du Jura Vaudois. Le but : mener à bien une escalade au fond de la Grande Baume du Pré d'Aubonne et évaluer les possibilités de suite de ce gouffre dont le statut officiel est toujours "en explo", et dont ladite explo est elle-même en suspens depuis quelques années. 

Seulement voilà, au fur et à mesure de notre descente comme souvent en spéléo nous nous éloignons de l'entrée, et c'est après moults efforts que nous rencontrons une voûte définitivement mouillante (à hauteur de ventre environ), qui doit se situer dans la proximité immédiate du terminus. Comme nous sommes fort éloignés de la surface, soigneusement entamés par le froid, l'humidité, ..., et que l'idée d'une telle immersion suivie d'une opération d'escalade commence à prendre des airs de fables, nous nous voyons contraints de faire demi-tour. La suite nous donnera raison ; s'extraire des méandres hauts, étroits, glaiseux et sans prises du Pré est déjà suffisamment éprouvant comme ça. Mais au prix d'une lutte intense nous parvenons à rejoindre la sortie après environ 12h30 de combat ! Un -7° C raisonnable pour la région accueille nos sous combis imbibées d'eau jusqu'aux cuisses, il est presque minuit et la lumière de la lune presque pleine dessine des paysages quasi-féériques. Notre dimanche 20 janvier commence en fanfare quand vers 00h30 la Subaru se refuse à démarrer ; le temps de rallier un hôtel mystérieusement ouvert pour contacter un dépanneur et de retourner à la Subaru, elle se décide enfin ; c'est donc moteur et chauffage tournant que nous attendons le dépanneur. Fondue et nuit au local SCVJ à Bassins dans des conditions thermiques exagérées et c'est tant mieux.

 

 

Samedi 12: La Foule au Creux (Guillaume, Julien, Vanessa, Eddie, Wendy, Nils, PX, Louis)
Record absolu d'affluence jurassienne dans les entrailles de Bellelay, 8 personnes se mobilisent pour l'occasion et nous fêtons ça en extrayant une série de bidons (35 estimés) dans le chantier de la galerie des poupées.

Pour commémorer l'évènement un copieux repas à base de différentes pâtes trouvées sur place et ailleurs est mis sur pied aux Grands-Champs.

Nous croisons deux géocacheurs dont les jumars rutilants manquent presque de nous brûler la rétine.

 

Mercredi 2 janvier: Bois Rebetez (Cerdric C., Cédric B., Daniel d'Under, Damien)
Désobe pic-pelle pour bien démmarer l'année 2019. Après bien des gouttes de sueur, nous gouttons à la joie de quelques mètres de premières puisque c'est fait, le puits est ouvert. Du coups c'est +5m de profond, donc certainement maintenant -30m. Suite au printemps prochain pour voire si nous trouvons des solutions pour poursuivre, ça devient de la petite désobe en étage dès maintenant.... Pour terminer la journée et debriefer souper grillades à Recon.